Darren Cahill : "Jannik Sinner peut gagner l'US Open 2022"

'Il ne manque pas d'ambition et il vise définitivement très haut"'

by Shyrem
SHARE
Darren Cahill : "Jannik Sinner peut gagner l'US Open 2022"

Jannik Sinner était détermié à se battre sur court dur pendant la seconde moitié de la saison, la surface la plus rapide dans le tennis et celle sur laquelle il a déjà remporté 4 titres ATP.

Avant de débuter sa tournée américain, le jeune joueur italien a participé à des interviews, et a déclaré qu’il rêvait d'un succès qui pourrait bouleverser sa saison 2022 ainsi que sa carrière.

Le nouvel entraîneur de Sinner, l’australien Darren Cahill, a également révélé quelques détails intéressants. Cahill a ainsi expliqué pourquoi il avait accepté de travailler avec l'Italien.

"C'est un très bon garçon, ainsi qu'un grand joueur. J'aime travailler avec des gens comme ça. Je ne m'intéresse pas tant au classement, mais à la personne, et à son potentiel que je peux percevoir.

Jannik fait partie de ces joueurs qui peuvent remporter des tournois du Grand Chelem. Et je pense à maintenant, non pas dans un an.
L’US Open ? Il se déplace bien sur court tour et son jeu est suffisamment puissant sur ce type de surface.

Son service s'améliore, tout comme ses montées au filet ainsi que sa volée", a décrit le coach.

Darren Cahill : "Jannik Sinner peut gagner l'US Open 2022"

"Il a fait de grands progrès ces 2 dernières années.

Tout d'abord avec Riccardo Piatti, puis avec Simone Vagnozzi.", a ajouté Cahill. "Il doit anticiper, identifier le type de tennis qu'il souhaite jouer dans 2 ans et faire tout son possible pour y parvenir. Le second service est très important, car si vous réussissez à le varier, il vous aidera également avec le premier, et vous vous sentirez bien plus libre.

Il y a un proverbe du tennis qui dit : ‘Vous êtes aussi fort que l’est votre deuxième service’. Il (Sinner) me rappelle Lleyton Hewitt pour son éthique de travail, sa passion et son professionnalisme.

C’est un joueur de tennis différent (de Lleyton), mais il a le même feu à l'intérieur. Il ne manque pas d'ambition et il vise définitivement très haut", a conclu le nouveau coach de Jannik Sinner.

L’Italien et son staff ambitionnent donc de franchir un cap en Amérique et de parvenir à un exploit. Si les deux Masters 1000 sont maintenant passés, laissant Sinner avec seulement deux courses jusqu’en 8e de finale, il reste encore l'US Openà aborder, le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Darren Cahill Jannik Sinner Us Open
SHARE