Adriano Panatta : "Carlos Alcaraz a besoin d'humilité".

Le jeune Espagnol fait une saison magnifique et pourrait encore améliorer son classement d'ici la fin de l'année.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Adriano Panatta : "Carlos Alcaraz a besoin d'humilité".

Carlos Alcaraz s'est à nouveau heurté au mur que représente le tennis italien. La jeune star espagnole a perdu deux finales contre deux Italiens : Lorenzo Musetti à Hambourg et Jannik Sinner à Umago.

Selon l'ancien champion romain Adriano Panatta, ce qui doit grandir pour le jeune homme de 19 ans originaire d'El Palmar, c'est avant tout la capacité à reconnaître les moments où il doit être une enclume et ceux où il doit être un marteau.

Panatta explique : "Un joueur dans certains moments doit être une enclume et dans d'autres un marteau. Quand tu es une enclume, il faut de l'humilité. Nadal et Djokovic sont deux joueurs qui savent comment devenir une enclume.

Ils perdent peut-être, mais ils restent là jusqu'à ce que l'orage passe. Alcaraz doit avoir l'humilité de se maintenir ferme : il ne faut pas se vexer si quelqu'un joue mieux ou s'il est en meilleure forme."

Ce qui a manqué à Alcaraz contre Sinner

Alberto Lledo, préparateur physique de Carlos Alcaraz, est revenu sur la finale perdue contre Jannik Sinner à Umag et s'est concentré sur la condition physique de son joueur dans une interview accordée à l'agence de presse EFE.

Il a déclaré : "Je ne pense pas que l'étincelle manque à Carlos. Je pense que l'aspect mental a fait la différence en finale contre Sinner. Il a joué un excellent premier set et a commencé le second de la même manière, mais le fait de perdre six balles de break d'affilée l'a touché.

Ce jeu a été la clé du match. Il est vrai qu'il a joué beaucoup de matchs cette année, mais pas beaucoup de tournois. Perdre une finale vous donne de l'expérience, c'est quelque chose qui fait partie du processus d'apprentissage d'un jeune qui a encore 19 ans.

Il ne faut pas oublier son âge". Cependant, Alcaraz peut être satisfait de ses dernières performances sur le circuit. Grâce aux deux finales atteintes à Hambourg et à Umag, l'Espagnol a en effet gagné la quatrième place au classement mondial, une position qu'il tentera de ne pas perdre au moins jusqu'au début de l'US Open.

Adriano Panatta Carlos Alcaraz
SHARE