Emma Raducanu : "Après l'US Open, on s'attendait à ce que je gagne tous les tournois"



by   |  LECTURES 1371

Emma Raducanu : "Après l'US Open, on s'attendait à ce que je gagne tous les tournois"

Les incroyables exploits d'Emma Raducanu sur le sol américain en 2021 avaient créé de très grandes attentes pour l'adolescente britannique, capable de conquérir son premier Chelem à seulement 18 ans et 10 mois.

Les résultats après l'US Open 2021 de la jeune joueuse de tennis britannique ont été résolument décevants, probablement conditionnés par les problèmes physiques et la pression subis par la joueuse de tennis originaire de Toronto.

En vue de sa deuxième participation à Wimbledon (sa deuxième participation après les huitièmes de finale atteints l'année dernière), Raducanu, dans une récente interview avec Nike, a révélé quelques anecdotes intéressantes.

Emma à propos de l'après US Open 2021

Elle a déclaré : "J'aime beaucoup les sensations fortes. Je pense que nous devons toujours réagir et nous adapter." La Britannique de 19 ans a évoqué le moment en or qu'elle a vécu en 2021, racontant ensuite à quel point les attentes étaient élevées à son égard après son succès à l'US Open.

"Tout a commencé avec Wimbledon. Je n'avais jamais vécu une telle expérience, je me suis laissée aller à toutes les émotions comme une folle. J'ai apporté cette énergie à l'entraînement, puis est venu l'US Open.

Après avoir gagné l'US Open, tout le monde s'attendait à ce que je gagne tous les tournois que je jouerais. Je pense que c'est un peu irréaliste, car la perfection n'existe pas."

L'actuelle numéro 11 du classement WTA explique qu'elle essaie de gérer la pression et de ne pas se laisser influencer : "Je travaille sur le lâcher prise. J'abandonne l'idée de devoir toujours être parfaite et d'avoir peur de faire une mauvaise impression.

Je pense que c'est probablement en Chine que je me déconnecte le plus du monde. J'aime beaucoup ces moments d'évasion. Plus rien n'a d'importance. Vous êtes juste vous-même, à ce moment-là"

Enfin, Raducanu a révélé deux de ses passions d'enfance : "Dès mon plus jeune âge, j'ai pratiqué le motocross et le karting et j'ai pu faire quelque chose que peu de filles de 9 ans pouvaient faire à l'époque.

J'aime vraiment les sensations fortes, je les poursuis. Je pense que, quel que soit le sport, il faut réagir et s'adapter. Il faut toujours être sur le qui-vive et prendre des risques", a conclu la championne du Chelem.