Daniil Medvedev : "Je souffre mentalement sur la terre battue".

Le Russe numéro un au classement n'est pas connu pour ses bons résultats sur la surface Ocre.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Daniil Medvedev : "Je souffre mentalement sur la terre battue".

Daniil Medvedev avait besoin d'une victoire convaincante pour envoyer des signaux positifs après la défaite en finale à Hertogenbosch contre le numéro 205 mondial Tim Van Rijthoven, et ce fut une victoire convaincante.

L'actuel numéro un mondial a battu le Belge David Goffin 6-3 6-2, se qualifiant ainsi facilement pour les huitièmes de finale du tournoi de Halle. Au prochain tour, le Russe affrontera Ilya Ivashka. Pour Medvedev, il serait vital d'obtenir de bons résultats sur le gazon, étant donné les nombreuses critiques que le Russe a reçues pour ses 2022 sans couleur.

Le Moscovite de 26 ans se retrouve à la première place du classement bien qu'il n'ait pas encore gagné un seul tournoi de toute l'année, grâce aux points perdus par Novak Djokovic en raison du choix de l'ATP de ne pas attribuer de points pour Wimbledon.

Après le bon départ et l'incroyable finale de l'Open d'Australie perdue contre Nadal, lui faisant récupérer deux sets d'avance, le tennisman russe, du aussi à l'opération pour l'ablation d'une hernie qui l'a tenu à l'arrêt pendant quelques mois, n'a pas réussi à obtenir les résultats escomptés après la grande saison dernière et donc toujours en quête de son premier titre de la saison.

À la fin du match contre Goffin, Medvedev a commenté son jeu et a parlé de sa saison malheureuse sur terre battue.

Les mots de Medvedev à la fin de sa rencontre

Medvedev a analysé le match de la manière suivante : "C'était un grand match.

David est un joueur difficile. Je pense que c'est pour cela que je suis allé jouer la semaine dernière. C'est toujours un avantage lorsque vous avez joué quelques matchs et que votre adversaire n'en a pas joué.

Le premier set a été très serré, comme toujours sur les terrains en herbe. Il me semble qu'il a manqué un peu de rythme, j'essayais de servir rapidement et pour lui ce n'était pas facile.

J'ai pu maintenir cette dynamique jusqu'à la fin et cela a été suffisant aujourd'hui", a déclaré le Russe. Le numéro un mondial est revenu sur les énormes difficultés qu'il rencontre sur la terre battue : "La terre battue semble être une longue saison pour moi, en particulier je lutte beaucoup mentalement, donc je me sens toujours un peu fatigué après Roland Garros.

Cette année je n'ai joué que deux tournois sur terre battue et de toute façon à Roland Garros, même si j'ai bien joué, c'est toujours difficile pour moi de jouer sur cette surface.

Donc ce n'est pas si facile, mais je suis définitivement plus frais que les années précédentes."

Daniil Medvedev
SHARE