Woodbridge explique comment l'ATP et la WTA ont "ruiné" leur système de classement



by SHYREM

Woodbridge explique comment l'ATP et la WTA ont "ruiné" leur système de classement

La légende australienne du tennis, Todd Woodbridge, pense que l'ATP et la WTA ont ruiné leur propre système de classement en supprimant les points de classement pour l’édition de Wimbledon 2022.

En avril dernier, Wimbledon a annnoncé que le tournoi interdira la participation aux joueurs et joueuses russes et biélorusses. L'ATP et la WTA ont alors réagi en sanctionnant Wimbledon et en supprimant des points de classement de Wimbledon pour cette année ; ils n’ont pas même pris l’option de geler les points, comme c’était le cas lors de la pause en pleine crise du covid.

La décision de l'ATP et de la WTA signifie qu'il est impossible de défendre ou de gagner des points à Wimbledon cette année. Le champion en titre de Wimbledon chez les hommes, Novak Djokovic, devrait ainsi injustement perdre 2 000 points et perdre son classement de numéro 1 mondial.

"Avec tous les scénarios qui pourraient se dérouler, l'ATP a effectivement ruiné son propre système de classement", a dit Woodbridge à Wide World of Sports. "En vertu de la décision qu'ils ont prise, les classements sont inexacts et ne reflètent pas du tout la réalité.

C'était un système très précis dans le passé, mais il faudra encore 13 mois avant de pouvoir ramener le classement au niveau où nous pourrons avoir les joueurs à leur juste place.

(Les classements) Ils sont effectivement nuls et non avenus. Il y a plus de gens qui souffrent de cette décision que les Russes et les Biélorusses", a expliqué Woodridge

Woodbridge : Tout le monde est perdant dans cette situation

Marton Fucsovics, classé 57e mondial, après avoir atteint le quart de finale de Wimbledon 2021, quittera probablement le Top 100 après Wimbledon 2022.

Ajla Tomljanovic, classée 42e mondiale, ayant atteint les quarts de finale à Wimbledon 2022, connaîtra aussi une forte baisse au classement, sans oublier le cas de Novak Djokovic, qui ne détient pas le record de classement au premier rang mondial par hasard.

"C'est là que l'ATP et la WTA ont tout faux. Ce qui s'est passé maintenant, c'est que chaque joueur est puni, et cela aura un effet domino à tous les niveaux", a expliqué davantage Woodbridge. "L'Australienne Ajla Tomljanovic va souffrir, elle a atteint les quarts de finale à Wimbledon l'année dernière et n’aura pas l'occasion de défendre ses points.

Il ne semble tout simplement injuste qu'au profit d'une poignée de joueurs, un nombre beaucoup plus important soit affecté. Cela a un impact énorme dans la seconde moitié de l'année, lorsqu’il s’agira de savoir qui doit particier aux tournois ou qui doit être la tête de série. Les répercussions sont énormes."