Tim Henman et Chris Evert font l'éloge de la "dominante"' Iga Swiatek



by SHYREM

Tim Henman et Chris Evert font l'éloge de la "dominante"' Iga Swiatek

L'ancien No. 1 britannique, Tim Henman, a déclaré qu'Iga Swiatek a été une joueuse "absolument brillante" tout au long de l'Open de France. L’ancien pro du tennis a également ajouté que la Polonaise était "vraiment digne d’une championne".

Swiatek, qui a remplacé Ashleigh Barty au rang de numéro 1 mondiale de la WTA après le tournoi de Miami, a battu Cori Gauff en finale de Roland-Garros 2022, sur un score de 6-1, 6-3, pour remporter son deuxième titre du Grand Chelem en carrière.

Swiatek, âgée de 21 ans, a remporté les 35 derniers matchs qu’elle a disputés, et n’a donc pas été battue depuis le mois de février dernier. "C'est très difficile en ce moment pour Coco Gauff, mais elle a eu une quinzaine fantastique, elle va beaucoup apprendre de cette expérience", a déclaré Henman en s’exprimant sur Eurosport.

"Il y aura beaucoup plus de finales de Chelem pour Coco. Nous avons eu des discours brillants de la part des deux joueuses. C’est si authentique, si émouvant, si honnête et si sage pour Swiatek de parler comme elle l’a fait, après l'un des plus grands moments de sa carrière ; c'est fantastique.

Vous pouvez voir ce qu'elle fait pour le jeu féminin en ce moment et elle domine tout. Elle a joué avec brio durant toute la quinzaine, et c'est une championne vraiment digne de l’être", a poursuivi l’analyste britannique.

Henman et Chris Evert sur la victoire de Swiatek

Swiatek a beaké Gauff à 3 reprises dans le premier set pour remporter facilement la première manche. Après avoir perdu le premier set, Gauff a rebondi au début du deuxième set afin de prendre rapidement une avance de 2-0.

Cependant, cette avance de Gauff a été de courte durée puisque Swiatek a rapidement répondu, avant de réussir à clôturer la rencontre en deux sets. "Iga était la meilleure joueuse aujourd'hui.

Je dois juste dire, s’agissant des émotions – ces deux jeunes femmes ont 21 et 18 ans – qu’il y a tellement d'attentes et le moment était si énorme", a dit Evert sur Eurosport.

"En fin de compte, Iga est celle qui a le mieux ouvert le court, c'est elle qui a commis le moins de fautes directes, elle était complètement dans son affaire, très, très concentrée et c'est elle qui a dominé chaque point dès le départ."

Tim Henman Chris Evert Iga Swiatek