Amélie Mauresmo répond à Iga Swiatek qui a qualifié ses commentaires de "décevants".

Mauresmo se défend : Mes commentaires ont été sortis de leur contexte

by Sarah Ait Salah
SHARE
Amélie Mauresmo répond à Iga Swiatek qui a qualifié ses commentaires de "décevants".

La directrice du tournoi de Roland-Garros, Amélie Mauresmo, a déclaré que ses commentaires de mercredi avaient été sortis de leur contexte et qu'elle ne voulait absolument pas nuire aux joueuses de la WTA.

Mercredi, les journalistes voulaient savoir pourquoi un seul match féminin était programmé pour la session de nuit pendant les 10 premiers jours du tournoi. Mauresmo a répondu en semblant suggérer que les matchs masculins étaient plus attrayants.

"Dans l'ère dans laquelle nous nous trouvons actuellement - et en tant que femme, ancienne joueuse, je ne me sens pas mal ou injuste de dire cela - il y a plus d'attraction et d'attrait, en général, pour les matches masculins", a déclaré Mauresmo.

Interrogée sur les commentaires de Mauresmo, Iga Swiatek, classée première, s'est dite déçue et surprise.

Mauresmo: Mes commentaires ont été sortis de leur contexte

Mercredi, Swiatek a battu Jessica Pegula en quart de finale de Roland-Garros.

Après le match, Swiatek et Pegula ont toutes deux déclaré qu'il était décevant d'entendre une ancienne joueuse faire de tels commentaires sur le jeu féminin. "Tout d'abord, les commentaires que j'ai faits ont été sortis de l'ensemble du tableau, du contexte.

Et je veux m'excuser auprès des joueuses qui se sont vraiment senties mal à cause de ce que j'ai dit", a expliqué Mauresmo, selon James Gray. "Encore une fois, je pense que les gens qui me connaissent, qui m'ont connue sur et en dehors du court, tout au long de ma carrière, tout au long de tout ce que j'ai fait, savent que je suis une grande combattante pour l'égalité des droits dans le tennis féminin, et pour les femmes en général." Par ailleurs, Mauresmo a expliqué que les matchs masculins des Grands Chelems (au meilleur des cinq sets), durent généralement plus longtemps que les matchs féminins (au meilleur des trois sets).
"En ce qui concerne la programmation, en particulier pour les matchs de nuit, j'ai dit qu'étant donné que nous n'avons qu'un seul match pour les détenteurs de billets, j'ai l'impression qu'il est vraiment plus difficile de programmer un match féminin parce que nous devons tenir compte de la longueur des matchs, enfin je pense", a ajouté Mauresmo.

Amélie Mauresmo Iga Swiatek
SHARE