Barbara Schett : la WTA demandera à l'ATP plus de match féminins en session nocturne

Selon Schett il faudrait une égalité dans les matchs en session nocturne à Roland-Garros.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Barbara Schett : la WTA demandera à l'ATP plus de match féminins en session nocturne

L'ancienne n°7 mondiale Barbara Schett pense que la WTA a remarqué le manque de matches féminins programmés pour la session de nuit à Roland Garros et qu'elle y remédiera dans un avenir proche.

Les Internationaux de France sont entrés dans leur deuxième semaine et le seul match féminin programmé pour la session de nuit jusqu'à présent a été celui entre Jelena Ostapenko et Alize Cornet.

"Je pense que les femmes sont en train de parler des séances de nuit et je suis sûr que cela sera également évoqué lors des réunions des joueuses, que les femmes veulent avoir plus de séances de nuit - pas seulement une sur 10", a déclaré Schett sur Eurosport.

"Cela sera abordé par la WTA, je suis sûr que certaines des joueuses ou le responsable de la WTA parleront à Roland-Garros et diront 'ok, nous aimerions avoir un peu plus d'égalité' - donc c'est certainement un sujet de conversation parmi les joueuses."


Schett : J'aimerais voir plus de matches féminins en nocturne.

Le match de la session de nuit sur le Court Philippe-Chatrier est considéré comme une heure de grande écoute et Schett a noté que les organisateurs de Roland-Garros pourraient s'inquiéter du fait qu'en programmant un match féminin, ils risquent d'avoir un temps court en heure de grande écoute.

Toutefois, Schett a proposé une solution : programmer un match de double après le match. "Il faut mettre les meilleurs matchs le soir, c'est sûr, et j'aurais aimé voir quelques matchs féminins de plus.

Je pense que si vous prévoyez un match féminin, ce serait formidable de voir un match de double après", a ajouté Schett. "Le seul souci est que pour le directeur du tournoi, ils vendent ces sessions de nuit individuellement, et si vous avez un match trop court, le public ne l'appréciera pas.

Ce qu'il faut faire, c'est ajouter quelques matchs féminins de nuit et un double plus tard. Ensuite, tout le monde sera content".

Barbara Schett Roland-Garros
SHARE