Iga Swiatek donne son avis sur les parieurs et leurs messages haineux en ligne.

Swiatek pense que ces messages de haine sont une source de beaucoup de problèmes.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Iga Swiatek donne son avis sur les parieurs et leurs messages haineux en ligne.

La numéro un mondiale Iga Swiatek a décrit les abus en ligne comme quelque chose de terrible et a souligné qu'ils devaient cesser. Les athlètes de tous les sports sont victimes de tels abus en ligne, en particulier dans le tennis, où les joueurs reçoivent régulièrement des messages haineux après avoir perdu.

Dans la plupart des cas, les insultes, les menaces de mort et les abus proviennent de parieurs en colère qui expriment leur frustration après avoir perdu leur argent. "Récemment, j'ai joué contre Andreea Prisacariu dans le match de Coupe Billie Jean King de la Pologne contre la Roumanie et je sais qu'elle a dit après coup qu'elle avait reçu de mauvais messages parce qu'elle avait perdu", écrit Swiatek dans sa chronique pour BBC Sport.

"Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé dans ce cas, mais je sais que la haine est là et que c'est un problème sérieux qui doit être abordé. Bien souvent, il s'agit d'une personne qui a parié et perdu de l'argent - cela semble être une 'raison' pour certains des abus - mais ils devraient être conscients que beaucoup de ces messages sont réellement lus."


Swiatek : Je suis un être humain comme tout le monde

Swiatek a révélé qu'elle n'utilise pas tellement son téléphone pendant les tournois, mais certains joueurs lisent réellement les messages qu'ils reçoivent et cela a un impact sur eux.

Ce n'est pas parce que quelqu'un est un joueur de tennis de haut niveau que l'on a le droit de sortir et d'envoyer des commentaires haineux, affirme Swiatek. "Nous sommes humains", a déclaré Swiatek. "Il est facile d'écrire un message et de le publier.

Mais la plupart du temps, ils ne nous le diraient pas en face. J'ai l'impression que cela pourrait être un signe de faiblesse et qu'il vaut peut-être la peine de changer de perspective et de remarquer qu'il y a des humains des deux côtés.

Je suis le genre de personne qui essaie d'éviter de lire toutes les choses qui me sont envoyées. En général, je n'utilise pas trop mon téléphone pendant les tournois. Je ne lis donc pas ce genre de mauvais messages, mais je sais que d'autres joueurs le font".

Iga Swiatek
SHARE