Alcaraz : "Je n'ai pas peur de dire que je suis prêt à gagner un Grand Chelem"

Carlos Alcaraz n'a subi qu'une seule défaite sur terre battue cette saison avant de tout remporter à Madrid et à Barcelone.

by Shyrem
SHARE
Alcaraz : "Je n'ai pas peur de dire que je suis prêt à gagner un Grand Chelem"

Le jeune prodige espagnol Carlos Alcaraz ne manque pas de confiance en lui avant d’aborder Roland-Garros 2022. En effet, Alcaraz se sent absolument prêt à devenir un champion du Grand Chelem. Alcaraz, âgé de 19 ans, connaît une saison exceptionnelle puisqu'il a déjà remporté 2 titres de Masters 1000 et 2 tournois ATP 500 au cours de cette année.

Alcaraz n'a subi qu'une seule défaite sur terre battue cette saison avant de tout remporter à Madrid et à Barcelone. Avant ses 19 ans, Alcaraz était déjà devenu champion du Masters pour faire son entrée dans le Top 10 mondial.

A présent, il veut ajouter un autre chapitre de sa superbe saison 2022. "Je n'ai pas peur de dire que je suis prêt à gagner un titre du Grand Chelem", a dit Alcaraz à La Nacion. "Physiquement, je me sens très bien.

Je suis fort mentalement. Je suis un joueur fort et au final c'est ce qu'il faut pour gagner un Grand Chelem. Maintenant j’ai aussi le niveau qui accompagne cela. Je me sens bien et assez confiant. C'est une foule de choses qui peuvent me pousser de l’avant et je n'ai pas peur de dire que je suis prêt à le faire", a-t-il poursuivi.

Carlos Alcaraz à la poursuite de ses rêves

Alcaraz a déjà obtenu des succès notables, mais il reste humble et attaché au travail acharné. "Je dois remercier ma famille et mon équipe, qui me disent toujours ce que je dois faire, ce qui est bon pour moi et ce qui ne l'est pas", a-t-il expliqué.

"Je suis aussi un gars qui est assez clair sur les choses. Je suis clair concernant mon objectif, je suis clair s’agissant de mon rêve, qui est d'être No. 1 mondial et peu importe le nombre de tournois à venir, peu importe le nombre de choses qui se passent en ce moment, je n'ai toujours pas réussi à être No.

1. Cela m'aide à avoir les pieds sur terre pour continuer à essayer de réaliser mes rêves", a ajouté Alcaraz.

Carlos Alcaraz
SHARE