Venus Williams : "Je rejouerai bientôt mais l’endroit est une surprise pour…"



by   |  LECTURES 1512

Venus Williams : "Je rejouerai bientôt mais l’endroit est une surprise pour…"

L'ancienne No. 1 mondiale Venus Williams a confirmé qu'elle prévoyait de faire son retour sur le circuit en 2022, mais tout en voulant que le lieu de son prochain match demeure un mystère. Williams, âgée de 41 ans, n’avait plus joué depuis sa défaite lors d'un événement WTA à Chicago, au mois d’août dernier.

Williams a ensuite reçu une wildcard pour l'Open d'Australie 2022, mais elle a alors préféré sauter le tournoi de Melbourne. Venus a révélé que ses fans sont curieux de savoir si elle allait jouer à Wimbledon cette année.

Seulement, Williams ne veut pas révéler trop de détails à ce sujet car elle veut surprendre ses fans. "J'ai hâte de revenir sur le court et bien sûr, je vous le ferai savoir dès que je saurai, mais je vous promets que c'est pour bientôt", a dit la sœur aînée des Williams dans une vidéo mise en ligne sur sa chaîne YouTube, comme rapporté par Sportskeeda.

"J’ai hâte de savoir. J'ai tellement de questions comme ‘Est-ce que tu joueras à Roland-Garros’, ‘Est-ce que tu joueras à Wimbledon’ ", était le genre de questions que les fans ont posé à la célèbre joueuse de tennis.

"Je vais laisser un peu de mystère, je ne peux pas vous dire exactement quand, parce que je sens que je veux que ce soit une surprise. Alors je vais certainement vous surprendre", a-t-elle répondu.

Williams sur son combat pour l'égalité des femmes

Venus Williams est quelqu’un qui oeuvre ardemment pour l'égalité des sexes et des droits des femmes.

Dernièrement, elle y a beaucoup travaillé à travers sa marque de vêtements de sport dénommée "Eleven" "C'était aussi notre grand effort pour l'égalité des femmes", a dit Williams.

"Dans ma marque de vêtements de sport Eleven, nous travaillons vraiment beaucoup à cela durant toute l’année. Le mois de Mars, cependant, c’est le" mois de l'histoire des femmes ", il est donc important pour nous de vraiment crier haut et fort sur le fait que les femmes ne sont pas payées de manière égale.

Quand vous êtes de la minorité vivant aux États-Unis, l'écart s'élargit, c'est donc quelque chose que sur quoi nous devons sensibiliser. Nous étions également travaillé avec Girls Inc. et nous avons pu aider cette organisation à collecter des fonds."