Iga Swiatek révèle son état d'esprit à Rome



by   |  LECTURES 1037

Iga Swiatek révèle son état d'esprit à Rome

La No. 1 mondiale Iga Swiatek a affirmé qu'elle ne se laissait pas envahir par ses résultats des 3 derniers mois, tout simplement parce que qu’elle veut se concentrer et délivrer son meilleur tennis au tournoi de Rome.

Swiatek a absolument dominé le tour féminin au cours de 3 derniers mois, étant actuellement sur une séquence de 25 victoires consécutives. Lors de sa journée des médias à l’Open de Rome, Swiatek a affirmé qu'elle fixait les regards sur le présent, et non sur tout ce qu’elle a accompli précédemment cette année.

"Le chapitre précédent est clos. Peu importe ce qui s'est passé jusqu'à présent cette saison, que cela ait été bon ou mauvais. Mes pensées doivent être clairs et je dois me concentrer sur ce qui va suivre", a dit Swiatek, comme rapporté par Lorenzo Ercoli.

Après la fin de la saison dernière, Swiatek s'est séparée de son coacch de longue date, Piotr Sierzputowski. Elle a ensuite choisi d’ajouter Tomasz Wiktorowski à son équipe.

"Lors des premiers tournois avec Tomasz, j'ai davantage changé d'attitude et je suis devenue plus agressive. Maintenant que nous avons consolidé le travail, nous pouvons aussi commencer à faire quelque chose de nouveau sur le plan de la technique", a révélé Swiatek.

Swiatek toujours sur la voie du succès à Rome

En 2021, Swiatek a remporté son premier titre à Rome. Cette année, la championne polonaise espère remporter un titre de plus à Rome, qui serait donc consécutifs "On verra comment ça va se passer sur terre battue, car ici les fans et les médias s'attendent toujours à ce que je gagne.

Je suis devenue plus agressive, mais je devrais l’être moins sur terre battue. Ce sera intéressant de voir comment je vais réussir à m’adapter", a relevé Swiatek. Swiatek s’est rendue à Madrid pour l’édition de 2022, mais a dû se retirer tardivement du tournoi en raison d'une blessure à l'épaule.

Elle a donc pris une pause en attendant que tout aille bien. "Je viens d'avoir 4 ou 6 jours de congé sans toucher à la raquette, ce qui était plutôt agréable. J'ai l'impression d'être plus fraîche.

Bien sûr, j'ai eu le temps de me reposer mentalement et physiquement. Je suis revenue travailler après ces 5 jours. Nous sommes aussi allés à l'Académie Rafael Nadal, et donc c'était plutôt cool", a expliqué Swiatek.