Coco Gauff : "J'ai souffert de la pression, les attentes m'ont influencée".



by   |  LECTURES 1110

Coco Gauff : "J'ai souffert de la pression, les attentes m'ont influencée".

Coco Gauff, lors de l'Internazionali BNL d'Italia, a abordé de nombreux sujets, des difficultés qu'elle rencontre aux problèmes de santé mentale. Elle a déclaré : "J'ai décidé de m'entraîner uniquement parce que demain je vais jouer contre Sakkari.

Elle frappe la balle d'une manière complètement différente, j'avais donc besoin d'un peu plus de rythme. Ce sera un bon match contre elle. De plus, j'aime parfois frapper quelques balles après le match, car tous les matchs, même si vous gagnez, ne laissent pas un bon sentiment.

J'essaie de conclure par quelque chose qui procure une bonne sensation. En ce moment, je me sens bien. Je veux dire que l'année dernière aussi, j'ai obtenu un bon résultat ici. J'aime vraiment jouer en Italie.

Je pense que ces conditions me conviennent. À Rome ? J'ai fait le tour de la ville. Ce que je préfère ici, c'est sans aucun doute manger. J'aime vraiment manger des pâtes, manger toutes les différentes sucreries."


"Mes préférés sont la crème glacée et le tiramisu. Au tournoi de Parme l'année dernière, j'ai mangé les meilleures pâtes de ma vie. Avant chaque match, je mange des pâtes parce que j'essaie de manger quelque chose avec beaucoup de glucides et de protéines.

Bien sûr, ce ne sera jamais comme ce que vous faites en Italie ! Je vais essayer de me faire faire les ongles, car ils sont en train de tomber en morceaux. Ensuite, je veux voir le nouveau film Marvel. Le programme ne m'a pas encore permis de le voir.

"

Coco Gauff : "J'ai souffert de la pression et des attentes"


À propos de la mode, elle a déclaré : " Je dirais que ma marque préférée est Louis Vuitton.

J'aime les grandes marques, mais je déteste dépenser de l'argent. C'est quelque chose que je fais de temps en temps. Si je fais bien dans un tournoi, je me dis : Ok, je vais m'acheter quelque chose de bien !

J'aime acheter des choses pour les autres, pour ma mère, pour ma famille. J'aime les gâter un peu. Mais quand je dois me faire plaisir, je me demande combien de fois je vais le porter et si ça en vaut la peine.

"Gauff a déclaré que son petit frère est un fan de Ons Jabeur, à tel point qu'il se fait appeler Black Ons Jabeur : "Il a 14 ans. "Il joue au baseball, pas au tennis. Il se fait appeler Black Ons Jabeur.

Il adore regarder Ons jouer." Quel a été l'impact de la pression ? Oui, je dirais certainement que les attentes m'ont un peu influencé. Je pense qu'il est difficile de bien faire et de répondre aux attentes de tout le monde.

Mais je dois toujours me rappeler que je joue pour moi et seulement pour moi. Quant à la maturité, je pense que je dois encore beaucoup mûrir. Je dirais que j'ai beaucoup grandi depuis mes débuts.

Mais à 18 ans, je ne pense pas être définitivement mature. J'y travaille constamment. J'espère que dans trois ans, je pourrai dire que j'ai mûri."