Nick Kyrgios info CHOC : "Je me coupais, j'ai vécu des moments très difficiles".



by   |  LECTURES 3559

Nick Kyrgios info CHOC : "Je me coupais, j'ai vécu des moments très difficiles".

Nick Kyrgios fait toujours parler de lui et pas seulement pour ce qu'il fait sur le court. Le tennisman australien a accordé une interview à Wide World of Sports et a raconté plusieurs anecdotes sur sa carrière.

Kyrgios est notamment revenu sur une période difficile survenue il y a deux ans. Le tennisman australien a évoqué de nombreux sujets, voici ses interviews : "En 2019, j'ai vécu un moment très grave et vraiment inquiétant.

À un moment donné, j'ai souffert d'automutilation, les gens autour de moi s'inquiétaient pour moi, mais je me suis isolé de tout le monde. Je n'écoutais personne et j'abusais de l'alcool et des drogues, c'était une période difficile.

Heureusement, je vais bien maintenant, je ne bois plus autant qu'avant et j'ai tendance à boire tout au plus un verre de vin au dîner. J'ai des habitudes beaucoup plus saines, j'ai tendance à m'entraîner un peu plus, j'ai une bonne alimentation et je dois dire que la pandémie m'a aidé d'une certaine manière !

Les critiques des médias sociaux ? Il n'est pas facile de les affronter, ouvrir Instagram ou Twitter et voir plusieurs commentaires négatifs ou insultes n'est pas agréable. On essaie de ne pas écouter les insultes, mais elles entrent dans votre cerveau et ce n'est pas facile.

C'est compliqué."

Nick Kyrgios : Je me coupais, j'ai vécu des moments très difficiles

Kyrgios a ensuite évoqué les critiques reçues du monde du tennis : "À un moment donné, ils me traitaient comme un fou et ne me respectaient pas, je me sentais inutile et je détestais toute ma vie.

Je me suis coupé et j'ai vécu l'un des moments les plus sombres de ma vie heureusement, ce qui ne tue pas renforce." Kyrgios a reçu plusieurs critiques sur le circuit, l'un des nombreux à le critiquer récemment était Mats Wilander.

Voici ses mots : "Je pense que c'est une chose horrible. Je pense que casser une raquette sur un court de tennis est un geste de bas étage, car la plupart des gens n'ont pas les moyens d'en acheter une.

Lleyton Hewitt m'a dit que les enfants en Australie commencent à en acheter comme Kyrgios. Je ne dis pas qu'ils lancent des raquettes à chaque occasion, mais ils envoient souvent la balle hors du court comme Kyrgios. C'est assez grave. Nick est très talentueux, mais il n'utilise pas sa tête"