Martina Hingis : "Tomic devrait travailler dans une usine"


by   |  LECTURES 1946
Martina Hingis : "Tomic devrait travailler dans une usine"

L’Australien Bernard Tomic a soulevé un tollé ces derniers mois à cause de son attitude (souvent lamentable) sur le court. Martina Hingis, qui vient de triompher à l’Us Open dans le tournoi de double féminin et dans le mixte, s'attend à un changement de mentalité chez l’ancien top 30.

En écoutant ce qu’il dit, il faudrait qu’il travaille dans une usine. C’est uniquement à ce moment-là qu’il pourra s’apercevoir de ce qui signifie vraiment la vie de tous les jours”, a-t-elle déclaré, “Je suis contente de voir des jeunes comme Francis Tiafoe, qui a joué un très bon match contre Roger (Federer, ndr).

Je connais son histoire personnelle, je l’ai rencontré à l’occasion du World Team Tennis. Il a grandi en jouant dans un club de tennis où son père était employé. C’est cool de voir un jeune avec autant de passion pour ce sport”.

Hingis, 37 ans, malgré une saison incroyable couronnée des sacres à Flushing Meadows et à Wimbledon, n’est pas sûre à 100% de vouloir continuer l'an prochain : “Maintenant je pense à terminer cette année, après on verra”, a-t-elle avoué, “Cela dépend de moi-même (...) Je pensais pouvoir jouer jusqu’à 28, 30 ans.

Après tout a changé [mais] le fait d’avoir des teenager gagnantes en Grand Chelem rend tout plus compliqué. Moi je m’amuse encore, je cherche à m’améliorer et profiter de mon temps, en essayant de gagner des tournois major.

Dans la vie, il n’y a pas grand chose d’aussi spécial”. Martina avait remporté son unique Us Open en simple il y a 20 ans, face à Venus Williams, qui s’est quant à elle hissée en demi-finale cette année.