Simona Halep : "J'aimerais avoir des enfants à l'avenir".

Helpe était à deux doigts de raccrocher sa raquette avant de rencontrer Patrick Mouratoglou.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Simona Halep : "J'aimerais avoir des enfants à l'avenir".

Simona Halep dans une interview accordée à Tennis Majors, a révélé : "Soudain, j'ai découvert l'Académie de Patrick Mouratoglou, j'ai ressenti quelque chose de différent, j'ai remarqué que le feu pour le tennis était revenu en moi.

J'ai toujours pensé qu'à 30 ans, j'en aurais fini avec tout ça, que j'allais arrêter cette année. En fait, j'y ai aussi pensé l'année dernière, immédiatement après la blessure que j'ai eue.

Au début de 2022, je me sentais un peu mieux, mais je n'avais toujours pas beaucoup de confiance, alors j'ai pensé que ça pouvait être la dernière étape où je pourrais jouer au tennis." La joueuse de tennis roumaine a retracé la dernière année de sa vie tennistique, admettant qu'elle avait déjà pensé à sa retraite la saison dernière.

Ses problèmes physiques à répétition avaient considérablement abaissé la barre de confiance de l'ancienne numéro 1 mondiale, à tel point qu'elle avait insinué dans son esprit l'idée de raccrocher la raquette.


Halep : "J'aimerais avoir des enfants à l'avenir"


Après avoir trouvé l'équilibre en dehors des courts avec son mariage en septembre 2021 avec l'entrepreneur macédonien Toni Iuruc, le début de l'année 2022 était le moment pour Simona Halep de rééquilibrer les choses même dans sa vie professionnelle.

La solution, comme elle l'a raconté elle-même, a été le célèbre entraîneur français Patrick Mouratoglou, qui l'a accueillie dans son académie et a accepté de travailler avec elle.

"Tout à coup, j'ai découvert l'académie de Patrick Mouratoglou, j'ai ressenti quelque chose de différent, j'ai remarqué que le feu du tennis m'était revenu. Le fait de voir tous ces enfants faire de leur mieux pour atteindre un jour le sommet m'a redonné ce sentiment.

J'avais besoin de quelque chose comme ça, de le voir chez d'autres personnes, et grâce à cela, je l'ai retrouvé. J'aimerais avoir des enfants à l'avenir, mais maintenant je pense que cela peut attendre un peu plus longtemps." "En ce moment, je ressens encore ce plaisir et je ne veux pas abandonner.

J'ai vraiment pensé que je ne retrouverais jamais le même niveau après la blessure, je suis hors compétition depuis presque quatre mois. Je n'avais jamais été éloignée du tennis aussi longtemps, alors je me suis beaucoup battue pendant la dernière saison, je me suis battue contre tout.

Je pensais aussi que 30 ans était un âge idéal pour prendre ma retraite, je l'ai toujours pensé. Même si ce n'était pas dans ma tête, c'était probablement toujours dans mon esprit."

Simona Halep Patrick Mouratoglou
SHARE