Naomi Osaka parle des objectifs de la Play Academy avec Naomi Osaka.



by SARAH AIT SALAH

Naomi Osaka parle des objectifs de la Play Academy avec Naomi Osaka.

La quadruple championne du Grand Chelem Naomi Osaka a fait un clin d'œil à Frances Tiafoe pour s'être montrée lors du lancement du site web Play Academy with Naomi Osaka (PANO). En 2020, Osaka a lancé PANO à Tokyo.

Depuis, PANO s'est étendu à Los Angeles et à Haïti. Tiafoe, qui jouit d'un classement record en carrière, à savoir le numéro 28 mondial, a fait sentir sa présence lors du lancement du site Web de PANO alors qu'il parlait avec les enfants, partageait des conseils et s'ouvrait sur certaines de ses expériences.

"Un grand merci à Frances Tiafoe d'être venu", a déclaré Osaka.

Osaka explique l'objectif de PANO

"Play Academy with Naomi Osaka (PANO) est un programme que j'ai créé grâce à un partenariat entre Nike et Laureus Sport for Good dans le but de changer la vie des filles par le jeu et le sport - ce que le tennis a fait pour moi en grandissant.

Le programme offre des subventions et des formations de renforcement des capacités et vise à encourager le jeu positif et inclusif, en particulier pour les filles dans le sport", a expliqué Osaka. Pendant ce temps, Osaka se prépare à donner le coup d'envoi de sa saison sur terre battue.

Osaka a joué pour la dernière fois au Masters de Miami, où elle a atteint sa première finale de la saison avant de s'incliner face à Iga Swiatek. Osaka, qui était récemment classée au 80e rang mondial, est passée au 35e rang après son parcours à Miami.

Osaka, ancienne numéro 1 mondiale a révélé après Miami qu'elle avait pour objectif de revenir à la première place mondiale. "Je pense que d'ici l'année prochaine ou d'ici la fin de l'année, j'aimerais être dans le Top 10", a déclaré Osaka.

"D'ici l'année prochaine, j'adorerais être la n° 1. Oh, c'est une grande déclaration. Effacez ça. Top 5. Vous savez quoi ? Je vais me fixer cet objectif. Top 1, ouais. N° 1. Ça fait du bien de courir après quelque chose, et je pense que c'est peut-être un sentiment qui m'a manqué, comme celui de vouloir s'efforcer de faire mieux. Pour moi, c'est cool de voir où se situe le niveau de n°1 pour savoir si je peux l'atteindre."

Naomi Osaka