Nick Kyrgios : "Ma petite amie veut visiter Paris je jouerais donc à RG en 2023"



by   |  LECTURES 2154

Nick Kyrgios : "Ma petite amie veut visiter Paris je jouerais donc à RG en 2023"

Grâce à l'excellent début de saison, caractérisé par le succès en double à l'Open d'Australie, Nick Kyrgios semble enfin avoir trouvé la bonne continuité pour obtenir des résultats importants.

L'Australien a exprimé un excellent niveau de jeu ces dernières semaines et lors des Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami, il a battu quelques-uns des meilleurs joueurs de tennis du monde. En Californie, Kyrgios n'a cédé qu'au troisième set contre Rafael Nadal en quart de finale ; tandis que Jannik Sinner a eu du mal en huitième de finale pour stopper son parcours à l'Open de Miami.

Le joueur de 26 ans originaire de Canberra a également décidé de participer à certains tournois pendant la saison sur terre battue, ce qui n'est plus arrivé depuis 2019. Le dernier match officiel disputé par Kyrgios sur cette surface reste le deuxième tour de la 76e édition des Internazionali BNL d'Italia perdu contre Casper Ruud.

L'Australien participera cette semaine au tournoi ATP 250 de Houston.


Nick Kyrgios : "Ma petite amie veut visiter Paris"

Nick Kyrgios a même avoué qu'il reviendra jouer à Roland Garros en 2023 après avoir critiqué le Grand Chelem parisien par le passé.

L'Australien est absent de Paris depuis quatre ans et Roland Garros reste l'un des deux majeurs, avec l'US Open, qu'il n'a jamais poussé jusqu'à la deuxième semaine. Kyrgios a déclaré au journaliste Blair Henley : "Je jouerai à Paris l'année prochaine.

J'annonce que je participerai au tournoi de Roland Garros 2023. Je n'ai pas joué ce tournoi depuis quatre ans, je serai donc de retour sur le court à Paris l'année prochaine. Pourquoi en 2023 ? Ma fiancée veut voir et visiter Paris et je vais jouer à Roland Garros.

Après la saison sur terre battue, on rentrera à la maison et on verra pour le circuit sur gazon. J'ai déjà pris cette décision. Passer du temps à la maison est crucial, car le prochain voyage durera trois mois."

"Le temps passé à la maison est vraiment précieux. Quand on vient d'Australie, on a surtout le mal du pays. Ma petite amie et moi tenons beaucoup à la famille, je dois donc planifier mes engagements de la meilleure façon possible." a conclu un Kyrgios qui semble murir et mettre du sérieux dans ses engagements.