C'est difficile d'être une star en Angleterre, mais Emma Raducanu gère à merveille



by   |  LECTURES 2939

C'est difficile d'être une star en Angleterre, mais Emma Raducanu gère à merveille

Chris Evert, 18 fois championne du Grand Chelem, a déclaré qu'elle pensait que la presse britannique était l'une des plus difficiles à traiter et a ajouté qu'Emma Raducanu avait "tout géré à merveille" jusqu'à présent.

Raducanu, 19 ans, est rapidement passée du statut de joueuse de tennis prometteuse à celui de star du sport en Grande-Bretagne. Après que Raducanu ait atteint les huitièmes de finale de Wimbledon en tant que wildcard, elle a été citée comme quelqu'un qui pourrait un jour devenir une championne du Grand Chelem.

Mais personne, dans ses rêves les plus fous, ne s'attendait à ce que Raducanu devienne vraiment une championne du Grand Chelem dès son deuxième tournoi à l'US Open. Après avoir remporté l'US Open en tant que qualifiée, Raducanu était pressentie pour devenir une multiple championne du Grand Chelem et la future numéro 1 mondiale.

Sans surprise, Raducanu a décroché un certain nombre de contrats de sponsoring après sa victoire à l'US Open. "Être une superstar en Angleterre est la chose la plus difficile qui soit pour un joueur", a déclaré Evert à Eurosport.

"C'est encore plus difficile que d'être une superstar en Amérique, où il y a tellement plus d'athlètes dans d'autres sports, ou d'être une superstar dans d'autres pays.

En gros, les paparazzis et les fans campent devant votre porte si vous êtes une superstar et ce n'est pas bon. Je pense qu'Emma gère tout cela à merveille."

Evert : Le tennis reste la priorité n° 1 de Raducanu.

Raducanu n'a pas connu un grand début de saison 2022 et certains accusent sa nouvelle notoriété d'être à l'origine de sa baisse de résultats.

"Je pense qu'Emma a fait du tennis sa priorité numéro un et qu'elle travaille dur. C'est difficile quand ces opportunités financières se présentent et qu'on les lui propose de les refuser, et je pense que c'est très bien tant que sa priorité numéro un reste d'améliorer son jeu", a ajouté Evert.

"C'est difficile de gagner un Grand Chelem et de sortir du top 100. C'est dur, dur, très dur de suivre et elle le ressent, mais elle doit juste mettre les toutes les chances de son côté, faire face et travailler son chemin vers le haut, et je pense qu'elle le tente.

Elle a un excellent jeu et une excellente attitude. Mais c'est difficile d'être une superstar en Angleterre, et j'ai vu cela au cours des 50 dernières années avec les joueurs anglais."