L'énorme coup de gueule de Marion Bartoli suite aux propos de Tistsipas.



by   |  LECTURES 3679

L'énorme coup de gueule de Marion Bartoli suite aux propos de Tistsipas.

La championne de Wimbledon 2013 Marion Bartoli n'a pas apprécié les commentaires de Stefanos Tsitsipas sur le jeu féminin au Masters de Miami. Puisque les femmes sont payées de la même manière que les hommes lors des tournois du Grand Chelem, Tsitsipas a suggéré que les femmes pourraient peut-être aussi jouer le best-of-five-sets lors des Majeurs.

"Cela m'exaspère parce qu'il n'y a que quatre tournois dans l'année. Alors oui, ce sont des tournois que le grand public suit et connaît, mais il n'y a toujours que quatre tournois dans l'année. Il faut arrêter de dire que nous sommes payés exactement la même chose toute l'année.

Premièrement, ce n'est pas vrai. Deuxièmement, sur les tournois du Grand Chelem, quand on regarde aujourd'hui l'attraction du public pour les femmes ou pour les hommes, on voit bien que Roger (Federer) ne joue presque plus, que Rafa joue de temps en temps mais quand même beaucoup moins.

L'attrait pour le niveau féminin est réel et il y a autant de spectateurs, si ce n'est plus", a déclaré Bartoli sur Les Grandes Gueules du Sport - RMC, comme révélé sur We Love Tennis.

"On est dans un business du sport où la valeur intrinsèque d'un match féminin est devenue la même valeur financière qu'un match masculin, c'est la réalité. Réduire cela en volume horaire en disant : 'On joue plus longtemps en termes de sets donc il faut nous payer plus', ce sont des débats puérils qu'on ressort tous les deux ou trois ans dès qu'un homme est touché dans son égo de voir qu'il y a moins de monde pour voir son match que pour un match féminin.

Vraiment, ça commence à me gonfler".


Les commentaires de Tsitsipas à Miami

"Je ne veux pas être controversé ou quoi que ce soit. Il y a aussi le sujet de l'égalité des salaires et tout le reste, les femmes qui obtiennent un salaire égal pour jouer au meilleur des trois manches, puis un salaire égal pour jouer au meilleur des cinq manches.

Je ne sais pas. Il y a aussi beaucoup de scientifiques et de statisticiens, peu importe. On m'a dit que les femmes avaient une meilleure endurance que les hommes. Je ne sais pas", a déclaré Tsitsipas. "Peut-être qu'elles peuvent aussi jouer au meilleur des cinq manches, je suppose.

Pour les Grands Chelems, le meilleur des cinq, j'aime ça. D'un autre côté, nous aurions vu beaucoup plus de variété en ce qui concerne les différents vainqueurs de Grand Chelem si c'était un best-of-three, je crois vraiment que les gagnants des Grands Chelems seraient très différents si le format était le best-of-three chez les hommes."