Daniil Medvedev : "La guerre ? Je parle de mes opinions uniquement avec…"



by   |  LECTURES 5867

Daniil Medvedev : "La guerre ? Je parle de mes opinions uniquement avec…"

Le numéro 2 mondial Daniil Medvedev est l'un des favoris pour remporter le deuxième Masters 1000 de la saison qui se déroule actuellement à Miami, et cela est également vrai du fait de l’absence de Novak Djokovic et de Rafael Nadal.

En conférence de presse, Daniil Medvedev parlé de la guerre qui est en cours entre la Russie et l'Ukraine, mais également aussi des conditions du court en Floride. "Les surfaces à Indian Wells et à Miami sont parmi les plus lentes du circuit, et cela rend tout uniforme.

Au moment d’affronter de bons adversaires, il ne suffit donc peut-être pas de bien jouer, c’est pour cela que j’ai travaillé très dur ces derniers jours pour faire mieux qu'en Californie.

J’ai aussi apporté quelques ajustements avec mon entraîneur", a commenté Medvedev. "Je ne veux pas dire que les courts sont comme les courts en terre battue, mais ils sont à mi-chemin entre la surface dure habituelle et la terre.

Je ne vais pas vous partager mes secrets, mais je peux vous assurer que j'apporterai des changements à mon tennis lorsque je jouerai encore à Indian Wells". Le joueur s’est aussi exprimé sur la possibilité de reprendre la place de No.

1 mondial à Miami s’il atteignait la demi-finale. "Ce n'est pas tout le temps dans ma tête et je ne me couche pas en y pensant, mais je comprends les maths. La seule chose qui soit claire, c'est que si je peux jouer mieux qu'en Californie, j'aurai une chance de retrouver la première place.

Et là, je fais le maximum à chaaque entraînement", a-t-il répondu.

Medvedev a parlé de la guerre et de l’indexation des joueurs russes

Il y a des rumeurs voulant que les joueurs de tennis russes ne puissent par participer à Wimbledon s'ils ne se prononçaient pas contre le président russe Vladimir Poutine.

De plus en plus de gens se croient autorisés à faire dire aux Russes exactement ceux qu'ils souhaiteraient entendre, tandis qu’ils ont déjà montré qu’ils étaent contre la guerre.

"J'essaie d'aller de tournoi en tournoi, en sachant que chaque pays a ses propres règles. Maintenant, je suis là, heureux de jouer au tennis, de me consacrer à ce que j'aime le plus et de promouvoir ce sport dans le monde entier.

C'est tout ce que j’ai à faire comme commentaire, je n'ai rien à dire au sujet de Wimbledon. Tout le monde sait ce qui se passe, il est impossible de l'ignorer et les gens ont des points de vue différents.

J'ai toujours dit que j’étais pour la paix. Il est très difficile dans la vie de parler (sans penser ne pas pouvoir se tromper) de ce qui est bien et de ce qui est mal. J'ai mes opinions et j'en parle avec ma famille, avec ma femme, avec qui je suis en mesure d'en discuter même si nous ne sommes pas d'accord." Le champion de tennis russe cherchera à améliorer son palmarès à Miami cette année, après avoir été éliminé l’année dernière en quart de finale par l’Espagnol Bautista Agut.