Alizé Cornet commente la guerre entre la Russie et l’Ukraine

"Il y a une sorte de lutte dans mon esprit. Cela fait 2 à 3 semaines que c'est le côté irrationnel qui prévaut"

by Shyrem
SHARE
Alizé Cornet commente la guerre entre la Russie et l’Ukraine

Alizé Cornet, âgée 32 ans, a admet qu’elle a actuellement du mal à rester calme sur le court, même si elle n'a pas de vraie raison d'être stressée. Vendredi dernier, l'ancienne No.

11 mondiale Cornet a connu une défaite en 3 sets contre Anna Kalinskaya, au deuxième tour du Masters 1000 d’Indian Wells. Kalinskaya, classée No. 90 mondiale a battu la Française sur un score de 6-4, 0-6, 6-2.

Après sa défaite précoce, Cornet a déclaré à L'Équipe qu'elle se met trop de pression depuis qu’elle a disputé les quarts de finale à l’Open d’Australie.

"Cela me fait vraiment transpirer pour me mettre dans un tel état sur le court, je suis tellement stressé quand en Ukraine, il y a une guerre, où des civils meurent chaque jour, où les gens fuient le pays en étant dans une panique complète.

Moi, je vis le rêve de ma vie dans le paradis du tennis et je réussis quand même à être méga stressée... Il y a une sorte de lutte dans mon esprit. Cela fait 2 à 3 semaines que c'est le côté irrationnel qui prévaut.

Peu importe à quel point je me dis qu'il y a des choses plus sérieuses dans la vie, il y a toujours mes petits problèmes qui me rattrapent. C’est très frustrant", a expliqué Cornet au magazine L'Equipe.

Cornet a parlé de la guerre entre la Russie et l’Ukraine

L’Ukrainienne Marta Kostyuk a récemment parlé contre les joueurs russes, en diant qu’ils n’en faisaient pas assez. En ce qui concerne Cornet, elle sent que les joueurs russes sont clairement contre la guerre, car la majorité d'entre eux ont parlé publiquement en faveur de la paix.

Cornet portait un ruban avec les couleurs de l'Ukraine lors de son match du deuxième tour à Indian Wells, et c'était sa façon à elle de montrer sa solidarité avec l'Ukraine. "L'atmosphère n'a pas trop changé dans les vestiaires.

Nous sommes tous très affectés par cette histoire. Nous prenons des nouvelles auprès de joueuses ukrainiennes, nous leur demandons des nouvelles de leurs familles. Je pense que 99% des joueurs russes sont contre cette guerre et n'ont rien à voir avec cette folie de Poutine.

Ensuite, je comprends ses paroles quand elle dit qu’il faut démontrer un peu plus cela. Je le fais de mon côté et à mon petit niveau. Je pense que le monde du sport est bien mobilisé de façon généralee, a ajouté Cornet.

Alize Cornet
SHARE