"Je ne suis pas une politicienne, juste une femme qui joue au tennis professionnel"



by SHYREM

"Je ne suis pas une politicienne, juste une femme qui joue au tennis professionnel"

La star du tennis russe Anastasia Pavlyuchenkova a déclaré que la guerre entre la Russie et l'Ukraine lui faisait peur, ce qui l’a poussé à appeler à la paix et à l'unité.

Il y a deux semaines, jeudi, la Russie a lancé une attaque militaire dans le territoire ukrainien. Plusieurs se sont exprimés et ont appelé à la fin des attaques, mais il n'y a jusqu'à présent aucun signe montrant que la fin de la guerre était proche.

Pavlyuchenkova se trouve actuellement en Russie où elle est en sécurité en ce moment, mais elle vit dans la peur et a exhorté davantage d'athlètes à s'exprimer sur la situation. "Cela me fait peur, je suis confuse (...) Je ne peux que parler.

Je ne peux qu'espérer que davantage d'athlètes s'exprimeront à ce sujet", a déclaré Pavlyuchenkova au micro de la CNN, comme révélé par Svenja Mastroberardino.

Pavlyuchenkova: Nous avons besoin de paix dans le monde

"Je ne suis pas une politicienne, juste une femme qui joue au tennis professionnel.

J'essaie simplement de m'exprimer, d'essayer de faire valoir mon point de vue. Je ne veux pas de violence (...) Nous voulons juste la paix et l'amour et que la guerre s’arrêt", a ajouté la joueuse de tennis.

La Russie a été lourdement sanctionnée économiquement par les nations occidentales qui, elles aussi, pourraient lourdement souffrir des blocages économiques actuels. L'économie russe subit des pertes importantes et le peuple russe craint pour son avenir et pour l'avenir de ses enfants qui pourrait être compromis par l'invasion de l'Ukraine.

"J'ai peur pour l'avenir. Nous devons aussi penser à nos enfants. Je veux un avenir pour les enfants. (...) Je ne veux pas être égoïste et parler seulement de ma carrière, il ne s'agit pas de sport et de tennis en ce moment.

(...) Il s'agit de notre avenir et de nos vies", a expliqué Pavlyuchenkova. Mardi dernier, l'ATP, la WTA et l'ITF ont publié une déclaration conjointe, dans laquelle ils ont condamné les actions de la Russie en Ukraine.

De ce fait, aucun tournoi n'aura lieu en Russie ou en Biélorussie jusqu’à nouvel ordre, et les deux nations ont également été interdits de participer à des épreuves par équipe comme la Coupe Davis.

Les joueurs russes et biélorusses seront, quant à eux, autorisés à participer aux tournois, mais tout en ne concourrant pas sous le nom ou le drapeau de la Russie et de la Biélorussie.

Anastasia Pavlyuchenkova