Venus Williams : "J'avais une telle attitude, pas étonnant qu'ils m’aient détestée'



by SHYREM

Venus Williams : "J'avais une telle attitude, pas étonnant qu'ils m’aient détestée'

Venus Williams, âgée de 41 ans, a rappelé son tout premier US Open et a dit en plaisantant qu'il n'était pas étonnant qu'ils la détestent puisqu'elle avait une telle attitude. Williams avait battu Larisa Neiland par 5-7, 6-0, 6-1 au premier tour de l'US Open et avait terminé deuxième du tournoi dès ses débuts à l'US Open.

"C'était le premier tour de mon tout premier US Open", a déclaré Williams dans une vidéo qu'elle a téléchargée sur sa chaîne YouTube, comme révélé par Sportskeeda.

"C'était aussi la première fois qu'ils ouvraient le stade Arthur Ashe. Et je pense que le mien (mon match) était le deuxième match de l'histoire au stade. Je me souviens avoir été si nerveuse.

J'étais tellement nervesex que je ne pouvais même pas jouer le premier set sans suffoquer. Mais j'avais aussi une telle attitude (en courant dans tous les sens), pas étonnant qu'ils m’aint détestée."

Williams a marqué l'histoire du tennis

À l'époque, Williams est devenu la première joueuse non classée de l’ère Open à atteindre la finale de l'US Open.

Williams n’avait pas réussi à remporter l'US Open à ses débuts car elle a été battue par l'ancienne No. 1 mondiale, la Suissesse Martina Hingis. "Lors du match du troisième tour, je me souviens d'un déclic et j'ai soudainement su jouer au tennis", a déclaré Williams.

"J'étais tellement sérieuse. J'aime l’attitude que j’avais là-bas, toutes ces affaires. Je fais encore ce petit saut après avoir gagné. J'étais si heureuse. Les gens me détestaient parce qu'ils disaient que je ne reconnaissais pas assez mes adversaires, mais je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit de mal dans ce que j'ai fait.

J'étais simplement heureuse." Williams, qui avait aussi battu Sandrine Testud par 7-5, 7-5 en quart de finale, a admis qu'il y avait un moment dans le match où elle a simplement décidé de tenter sa chance.

"Je me souviens du quart de finale contre Sandrine Testud", a-t-elle ajouté. "C'était aussi son premier quart de finale en Grand Chelem. On aurait dit que j’avais un plan de match ici, mais je n'en avais vraiment pas.

Je sais pertinemment que je ne savais pas ce que je faisais. Ce match a été le moment où j'ai vraiment eu à décider si je voulais faire ça ou pas, et si j'allais vraiment parier sur moi-même.

Je me souviens avoir pensé : 'Oh, tu as bien fait. Ce serait même bien si tu ne gagnais pas celui-ci’. Mais ensuite j'ai pensé :'Non, en fait. Ce ne serait pas bien.’ C'est à ce moment-là que j'ai décidé de me lancer.

Venus Williams