Federico Delbonis montre de l'empathie envers Juan Martin del Potro

"Avant de débuter cette conférence, je voudrais envoyer un message", a déclaré del Potro lors de sa conférence de presse.

by Shyrem
SHARE
Federico Delbonis montre de l'empathie envers Juan Martin del Potro

Le joueur de tennis argentin Federico Delbonis a été désolé pour son compatriote Juan Martin del potro, ne voulant pas que l'ancien numéro 3 mondial prenne sa retraite dans deux semaines.

Samedi dernier, del Potro a déclaré lors d'une conférence de presse qu'il prendrait probablement sa retraite après les tournois de Buenos Aires et de Rio de Janeiro. Del Potro a subi une grave blessure au genou au Queen's Club en 2019.

Il a également connu quatre opérations au genou pour réparer les dégâts, mais la douleur est malheureusement toujours présente lorsqu’il joue. Del Potro a affronté Delbonis lors de son premier match à Buenos Aires,un match qu’il a perdu.

"Je ne souhaite pas ce que del Potro vit même à mon pire ennemi. Je ne veux pas que ce soit son dernier match. Je veux que Juan Martín soit encore là pendant un certain temps", a déclaré Delbonis avant la rencontre, selon Set Tenis.

Del Potro : J'ai tout essayé mais rien n'a fonctionné

"Avant de débuter cette conférence, je voudrais envoyer un message", a déclaré del Potro lors de sa conférence de presse, selon Eurosport.

"J'ai passé beaucoup de temps à réfléchir et à imaginer ce jour, et je pense que c'est l'un des messages les plus difficiles que je n'aurai jamais délivré. Je sais que les gens s'attendent à ce que je fasse mon retour au tennis, mais c'est peut-être plus un adieu qu'un retour.

J'ai la force d'avancer mais mon genou devient un cauchemar. J'ai essayé des traitements alternatifs pendant plusieurs années, avec différents médecins, j'ai essayé d'y remédier. Mais je n'ai toujours pas trouvé de solution.

Je ne peux pas imaginé prendre ma retraite du tennis sans avoir la chance de dire au revoir, et je ne peux pas imaginer un meilleur tournoi que Buenos Aires pour le faire. Après ces semaines (de tounoi), nous verrons ce qui se passera pour mon avenir, mais ce qui est clair c’est que je veux vivre comme une personne de 33 ans et essayer de ne pas avoir mal. C'est une décision difficile, mais je voulais que ce soit clair."

Federico Delbonis Juan Martin Del Potro
SHARE