Chris Evert diagnostiqué d'un cancer



by   |  LECTURES 1919

Chris Evert diagnostiqué d'un cancer

L'ancienne numéro 1 mondiale et légende du tennis, Chris Evert, a révélé à ESPN qu'elle avait reçu un diagnostic de cancer de l'ovaire de stade 1C le 7 décembre.

"Merci à vous tous de respecter mon besoin de me concentrer sur ma santé et mon plan de traitement", a expliqué Evert sur Twitter. Après avoir vu la nouvelle, l'ancienne No. 1 mondiale Martina Navratilova a réagi en ces termes : "Nous sommes tous avec toi et derrière toi Chrissie, tu es une vraie championne et je ne doute pas que tu vaincras ce méchant adversaire."

[Nous espérons également que la grande championne qu'est Chris Evert se rétablira au plus vite de cette maladie]

Evert a récemment choisi Djokovic pour devenir le GOAT

Il y a quelques mois, Evert a répondu la question de savoir qui serait désigné lus grand joueur de tennis de tous les temps.

"Je pense que c’est Novak (Djokovic) s'il a encore trois ou quatre ans, je pense qu'il devra être considéré comme le plus grand de tous les temps. Mentalement, physiquement, oh mon Dieu, et émotionnellement, il est au-dessus d'eux tous, je pense", a expliqué Evert au podcast Da Windy City de FanSided.

Djokovic, classé No. 1 mondial, a vu son visa révoqué une deuxième fois après que le ministre australien de l'Immigration Alex Hawke a exercé son pouvoir d'annuler le visa du Serbe.

Novak Djokovic a tout d’abord gagné son appel après une première annulation de son visa par l'autorité fédérale australienne, pour des raisons touchant des preuves insuffisantes pour son exemption médicale.

Le juge a alors écarté d’un revers l’annulation du visa du joueur, acceptant que tout était parfaitement en règle pour permettre au No. 1 mondial de rester sur le territoire australien.

Le gouvernement australien n’a pourtant pas lâché prise. Etant déterminé à expulser le joueur de tennis, il s’est alors servi du pouvoir discrétionnaire du ministre de l’immigration en Australie qui lui permet d'annuler des visas pour toute raison qu'il juge bonne.

"Aujourd'hui, j'ai exercé mon pouvoir en vertu de l'article 133C (3) de la loi sur les migrations pour annuler le visa détenu par M. Novak Djokovic pour des raisons de santé et de bon ordre, au motif qu'il était dans l'intérêt public de le faire", a déclaré le ministre de l’immigration Hawke, ce vendredi.

"Cette décision fait suite aux ordonnances du Federal Circuit and Family Court du 10 janvier 2022, annulant une décision d'annulation antérieure pour des raisons d'équité procédurale.

"En prenant cette décision, j'ai soigneusement examiné les informations qui m'ont été fournies par le Department of Home Affairs, l'Australian Border Force et M. Djokovic. Le gouvernement Morrison est fermement engagé à protéger les frontières de l'Australie, en particulier en ce qui concerne le covid-19.

Je remercie les officiers du Département des affaires Horne et de l'Australian Border Force qui travaillent chaque jour pour servir les intérêts de l'Australie dans des opérations opérationnelles et un environnement de plus en plus difficiles."

L’Australie enregistre en moyenne 60 000 contaminations au covid-19, malgré une politique vaccinale coercitive et le fait que le pays se soit enfermé sur lui-même pendant plus de 2 ans maintenant.

Cela explique les nombreuses accusations de détournement politique portées à l’endroit du gouvernement australien, expliquant de la façon dont a été géré toute l’affaire autour de Novak Djokovic.