Craig Tiley indique qu'il y aura plusieurs joueurs non vaccinés à l'Open d'Australie



by   |  LECTURES 1703

Craig Tiley indique qu'il y aura plusieurs joueurs non vaccinés à l'Open d'Australie

A l’heure où plusieurs joueurs et joueuses de tennis pourtant vaccinés sont testés positifs au covid-19, le directeur des tournois de l’Open d'Australie, Craig Tiley, a indiqué que certains joueurs ont obtenu des exemptions médicales.

Cependant, Tiley a déclaré qu'il appartenait à ces joueurs de partager cette information s’ils souhaitaient le faire. "Chaque athlète entrant en Australie doit être vacciné et en montrer la preuve, ou alors il doit avoir fait une demande d'exemption médicale", a expliqué Tiley, selon Tennis365.

"Dans le cas des joueurs de tennis, c'est beaucoup plus rigoureux que pour toute autre personne entrant en Australie et demandant une exemption médicale. Il y a deux panels médicaux qui évaluent toute demande, et ils l'évaluent à l'aveugle.

Ce qui signifie qu’ils ne savent pas qui est le demandeur. Contre certaines lignes directrices, une exemption est accordée ou non. Le motif de l'octroi de l'exemption reste privé, entre le jury et le demandeur.

Nous connaissons des athlètes qui ont demandé une exemption et dans certains cas, elle a été accordée. Certains de ces joueurs ont indiqué qu’ils étaient ici, mais c'est à l'athlète de divulguer et de décider s'il souhaite partager cette information".

Tiley sur la situation de Novak Djokovic

"En ce qui concerne le statut de Novak, nous aurons une image beaucoup plus claire dans les prochains jours", avait-il déclaré avant l’anonce de l’autorisation d’exemption accordé à Djokovic ce mardi 4 janvier.

"Ce dont je suis conscient, c'est que le même principe s’applique pour tout le monde. Novak a clairement indiqué qu'il ne divulguerait pas ses problèmes de santé, ni s'il était vacciné ou non.

C'est son choix de faire cela" Djokovic est un champion record de l’Open d'Australie avec neuf titres à son actif. Et, il faut aouter également qu’il a remporté les trois dernières éditions du tournoi.

Ne pas avoir Djokovic aurait été un énorme coup dur pour les organisateurs de l'Open d'Australie.