Andrea Gaudenzi, Président de l’ATP : "Nous sommes inquiets pour Shuai Peng"



by   |  LECTURES 1220

Andrea Gaudenzi, Président de l’ATP : "Nous sommes inquiets pour Shuai Peng"

La WTA a décidé d’agir concrètement sur le problème de Shuai Peng. Steve Simon a en effet annoncé la suspension de tous les tournois prévus en Chine en 2022. Simon a expliqué : "En toute conscience, je ne sais pas comment je pourrais demander à nos joueuses de jouer dans le pays où Peng Shuai n'a pas le droit de s'exprimer librement.

Même si nous savons où se trouve Peng, j'ai de sérieux doutes sur le fait que la femme soir libre, en sécurité et qu'elle ne fasse pas l'objet de censure ou d'intimidation.

La WTA a été claire, nous avons besoin d'enquêtes transparentes sur les allégations d’abus subis par Peng Shuai. Trop souvent dans le monde, dans des affaires comme celle-ci, nous laissons les affaires, la politique ou l'argent nous dire ce qui est bien ou mal.

Au lieu de cela, nous devons commencer à faire des choix basés sur ce qui est bien et sur ce qui ne l'est pas, sans compromis", a-t-il expliqué.

Gaudenzi : Nous sommes inquiets pour Peng Shuai

De nombreux joueurs, dont Novak Djokovic, et plusieurs autres personnalités du tennis ont soutenu la WTA, avant que l’ATP ne s’exprime également via son président Andrea Gaudenzi.

"La situation impliquant Peng Shuai continue de soulever de sérieuses inquiétudes au sein et en dehors de notre sport. La réponse à ces inquiétudes a jusqu'à présent été insuffisante.

Nous demandons une fois de plus qu'il existe une ligne de communication directe et ouverte entre la joueuse et la WTA afin que l’on puisse avoir une idée plus précise de sa situation. Nous savons que le sport peut avoir une influence positive sur la société en général, et nous pensons qu'il peut offrir les meilleures possibilités pour créer des opportunités et avoir un impact.

Nous continuerons de consulter nos membres et de surveiller tout développement au fur et à mesure que la situation évolue."