Camila Giorgi : "Je m'inspire de Juan Martin Del Potro"



by   |  LECTURES 9702

Camila Giorgi : "Je m'inspire de Juan Martin Del Potro"

L'Italienne Camila Giorgi a terminé à la 34e position au classement mondial WTA. Elle a réussi à battre toute la concurrence féroce à Montréal, et à remporter le premier trophée en WTA Master 1000 de sa carrière.

Camila possède un jeu très agressif, qui s'adapte bien à toutes les surfaces, même si ses meilleurs résultats ont été obtenus sur l’herbe et sur court dur. Les réalisations de l’Italienne sont également dues à une mentalité qui l'a parfois trahie, mais qui, dans d'autres situations, l’a beaucoup aidée à surmonter les difficultés et les obstacles qui semblaient insurmontables.

L'Italienne devrait certainement faire un nouveau bond en 2022 afin de se rapprocher du Top 20 mondial. Les possibilités sont bien là pour qu’elle réussisse. Camila a récemment reçu le prix de la meilleure joueuse de l'année de la part de la Fédération italienne de tennis : une reconnaissance qui confirme son potentiel et les excellentes performances démontrées sur le court.

Giorgi apprécie Juan Martin Del Potro et Kei Nishikori

Camila Giorgi a décrit sa saison et a également abordé sa vie privée dans une interview accordée à La Stampa. Elle a déclaré : "Je ne vais pas m'arrêter là, mon rêve est de monter dans le Top 10 du classement."

Le tennis est un sport qui combine des aspects physiques et mentaux. "Sur le court, il faut être attentif et user de concentration. Il faut toujours être présente et parfois, je pense que c'est la partie la plus lourde quand on est une joueuse professionnelle", a-t-elle commenté.

Les passions de Giorgi en dehors de la raquette : "La lecture, je suis aussi passionnée par l'écriture. J'aime varier. J'étudie pour pouvoir écrire, j'aimerais pouvoir suivre des cours mais en en moment je n'ai plus le temps.

C'est une idée qui reste dans le tiroir", a-t-elle déclaré. "Je suis inspirée par Juan Martin Del Potro, pour moi c'est le plus fort. Et en tant que personne, je m’identifie un peu à Nishikori.

Ce sont deux collègues que j'aime beaucoup pour leur talent et pour les résultats obtenus. Mais enfant, je supportais Agassi", a ajouté la joueuse italienne.