John Isner : " Le tennis est secondaire dans ma vie en ce moment"



by   |  LECTURES 2029

John Isner : " Le tennis est secondaire dans ma vie en ce moment"

L'ancien n°8 mondial John Isner a admis qu'il n'était pas sûr de rejouer un jour la Coupe Davis, mais il est désormais prêt à représenter les Etats-Unis lors des Finales de la Coupe Davis.

"Sincèrement, je ne savais pas si j'allais revenir un jour dans l'équipe de Coupe Davis - je suis juste à un stade différent de ma carrière", a déclaré le joueur de 36 ans.

"Les choses ont fonctionné d'une manière cette année qui me permettait vraiment de jouer, donc je suis content d'être de retour" Isner, Frances Tiafoe, Reilly Opelka, Jack Sock et Rajeev Ram représenteront les États-Unis lors des finales de la Coupe Davis de cette année.

"Nous sommes très détendus. Nous ne prenons pas les choses trop au sérieux", admet Isner. "Bien sûr, nous faisons le travail à l'entraînement, mais nous essayons de rester légers.

Le plus important, c'est que nous sommes tous de bons amis, et c'est amusant d'encourager ses coéquipiers plutôt que d'avoir à jouer contre eux. Cela fait ressortir le meilleur de chacun.

Tous ceux qui jouent ici sont de bons compétiteurs - il faut être un bon compétiteur pour jouer à ce niveau. Mais lorsque vous jouez pour quelque chose qui est bien plus important que vous-même, votre pays, cela fait normalement ressortir le meilleur de soi."

La carrière n'est plus la chose la plus importante pour Isner

Récemment, Isner est devenu père pour la troisième fois et sa famille est sa priorité absolue à ce stade de sa vie.

"Il n'y a aucun doute que le tennis est secondaire dans ma vie en ce moment, donc nous verrons comment cela se passe au fur et à mesure que ma carrière se termine. Nous verrons comment se déroulera la fin de mon parcours.

Il faut absolument optimiser son temps - je n'ai plus autant de temps à consacrer à mon métier. Mais à mon âge, je n'ai pas besoin d'être sur le court trois heures par jour", admet Isner.

"Quand je suis à la maison, j'ai adapté mon emploi du temps aux enfants. Je les dépose à 8h30 et ensuite boom - de 9h à 11h, c'est mon temps pour m'entraîner, puis je peux les récupérer. J'essaie de travailler en fonction de leur emploi du temps"