Stefanos Tsitsipas : "C'était presque agréable d'être le méchant de l’histoire"



by   |  LECTURES 792

Stefanos Tsitsipas : "C'était presque agréable d'être le méchant de l’histoire"

Le numéro 4 mondial Stefanos Tsitsipas a admis qu'il a un peu aimé le ffait d’être le méchant de l’histoire, mais ceci, tout en insistant sur le fait qu’il n’est jamais allé à une longue pause dans les toilettes pour provoquer un adversaire ou quoi que ce soit du genre.

Après avoir perdu le premier set face à Alexander Zverev en demi-finale du Masters de Cincinnati, Tsitsipas est allé aux toilettes pendant huit minutes. Zverev a alors été furieux contre Tsitsipas, il s’est plaint sur le court mais aussi après le match.

Après le quatrième set de son affrontement au premier tour de l'US Open contre Andy Murray, Tsitsipas a également fait une pause de huit minutes dans les toilettes, et le Britannique a été très furieux contre le Grec, le poursuivant même jusque sur les réseaux sociaux.

"C'était presque agréable d'être le méchant de l’histoire", a déclaré Tsitsipas à La Stampa. "Sur le Tour, je suis le gars sympa qui doit toujours être à la hauteur de cette personne idéale, et le fait de changer de point de vue pendant un moment m’a fait sourire.

Je ne suis certainement pas allé aux toilettes pour embêter qui que ce soit, ou pour provoquer une réaction. Rien de semblable à ça. Je n'avais jamais imaginé qu’il y aurait autant de bruit et d'indignation, je suis juste allé aux toilettes comme n'importe quel autre être humain", a déclaré le joueur grec.

La saison de Tsitsipas s'est terminée de manière décevante

Tsitsipas a dû se retirer dès son premier match du Masters de Paris, après seulement six jeux et en raison d'une blessure au coude.

Tsitsipas est revenu à l'action durant la Finale de l’ATP, mais il s'est également retiré de l'événement après avoir perdu contre Andrey Rublev lors de son premier match de la phase de groupes.

"A Paris, la douleur était insupportable, j'ai donc dû abandonner ce match-là, je ne m’étais jamais retiré d’un match – c’était très douloureux pour moi de laisser tomber la foule et de ne pas jouer ce match", a déclaré Stefanos Tsitsipas durant l’interview avant le début de la Finale de l’ATP.

"Mais, je devais le faire, c'était pour ma sécurité, mon bien-être, et je ne regrette pas de l'avoir fait. Au cours des derniers jours, je me suis entraîné avec un peu de douleur, mais récemment je me sens beaucoup mieux que lorsque j’ai commencé, il y a cinq six jours. Ça va dans le bon sens et je fais tout pour m'en remettre "