Leylah Fernandez : "J'ai beaucoup à apprendre, je n'ai que 19 ans"



by   |  LECTURES 1524

Leylah Fernandez : "J'ai beaucoup à apprendre, je n'ai que 19 ans"

L’objectif principal de la Canadienn Leylah Fernandez est de donner suite au grand résultat qu’elle a obtenu à l'US Open 2021, le dernier tournoi du Grand Chelem de cette saison, et de continuer à développer davantage son jeu.

Leylah Fernandez a débuté avec une victoire sur la WTA Tour, après que son expérience à New York se soit terminée en finale, en battant la très peu banale Alizé Cornet par 6-2, 6-3.

La Canadienne a démontré ces derniers mois qu’elle avait un grand potentiel, en venant à bout de joueuses de tennis expertes et, parfois, parmi les plus redoutables du classement. La jeune femme de de 19 ans (depuis seulement quelques semaines) a besoin de poursuivre son aventure et d'obtenir d'autres résultats significatifs pour grimper encore plus dans le classement.

Dans l'interview d'après-match qu’elle a accordé après le match contre Cornet, également rapportée par Punto de Break, Fernandez s’est concentrée sur la difficulté de la confrontation en raison du vent.

"C'était un match difficile. Ce n'est jamais facile de rivaliser dans ces conditions, mais j'ai réussi à frapper mes meilleurs coups et à ramener le match de mon côté", a-t-elle déclaré.

La joueuse Canadienne veut toujours mieux faire

"Gagner une course comme celle-ci m'a donné beaucoup de confiance, battre une adversaire experte comme elle (Alizé Cornet) dans un tournoi aussi important est toujours quelque chose de positif.

La Française est sur le Tour depuis longtemps, elle se bat toujours pour chaque point, on s'est parfois entraînés ensemble et même à l'entraînement, elle est vraiment dure", a ajouté Leylah.

La native de Montréal a ensuite déclaré : "J'ai encore beaucoup de choses à apprendre, je n'ai que 19 ans. Les autres sont toutes plus âgés et plus expérimentées que moi.

Mon grand-père et mon père me rappellent toujours que cela n’a pas d'importance : que cette différence ne doit pas être un inconvénient, la clé étant de travailler dur, de rester dans l'instant et d'attendre sa chance."

Après ce match, Fernande devait affronter la Russe Anastasija Pavlyuchenkova au troisième tour, également tête de série numéro 9 au tirage au sort. "Elle a beaucoup de personnalité sur le court (Pavlyuchenkova), donc je m'attends à une grande bataille dans quelques jours", a dit la jeune Canadienne.

Au final, Leylah Fernandez est venu à bout d’Anastasija Pavlyuchenkova en trois sets, avant de s’incliner face l’Américaine Shelby Rogers en 8e de finale, également en 3 sets, 6-2, 1-6, 6-7.