Thiago Seyboth Wild dément les accusations de violence domestique de son ex

Seyboth Wild pourrait se retrouver dans la même situation qu'Alexander Zverev

by Sarah Ait Salah
SHARE
Thiago Seyboth Wild dément les accusations de violence domestique de son ex

Le joueur de tennis brésilien Thiago Seyboth Wild a démenti les accusations de violence domestique portées par son ex-petite amie Thayane Lima. Seyboth Wild, classé au 129e rang mondial, fait l'objet d'une enquête de la police brésilienne pour "abus physique et émotionnel".

Seyboth Wild, ancien numéro 106 mondial, n'a pas joué depuis sa défaite au premier tour à Kitzbuhel en juillet. "Bien que nous soyons tous loin d'être parfaits, je suis heureux de dire que ces allégations fausses, fabriquées et vengeresses ne sont en aucun cas un reflet de mon caractère ou de mes actions", a déclaré Seyboth Wild dans un communiqué publié.

Seyboth Wild pourrait se retrouver dans la même situation que Zverev

Il y a un an, l'ex-petite amie de Zverev, Olya Sharypova, a accusé l'Allemand de violences domestiques. "Il y a les accusations infondées de mon ex-petite amie Olga Sharypova, que j'ai lues dans les médias aujourd'hui.

Elles me rendent très triste. Nous nous connaissons depuis l'enfance et avons partagé de nombreuses expériences ensemble. Je regrette beaucoup qu'elle fasse de telles déclarations. Parce que les accusations ne sont tout simplement pas vraies.

Nous avons eu une relation, mais elle a pris fin il y a longtemps. Pourquoi Olga porte ces accusations maintenant, je ne le sais pas. J'espère vraiment que nous trouverons tous les deux le moyen de nous revoir de manière raisonnable et respectueuse", a déclaré Zverev il y a un an.


La semaine précédant l'US Open de cette année, un article publié sur Slate a révélé plus de détails sur les violences domestiques présumées de Zverev.

L'Allemand a réagi en engageant une action en justice contre la source et l'auteur du texte. "J'ai engagé mes avocats allemands et américains dans cette affaire", a déclaré Zverev dans un communiqué publié sur son Twitter.

"Ils ont déjà obtenu une injonction préliminaire contre la source et l'auteur qui ont publié les fausses allégations. Le tribunal a suivi nos arguments et déclare que les accusations suscitées sont diffamatoires et fausses.

Les avocats ont donc engagé une procédure supplémentaire contre la source et l'auteur. Je nie catégoriquement et sans équivoque avoir abusé d'Olya. Je soutiens également pleinement la création d'une politique de l'ATP en matière de violence domestique."

Thiago Seyboth Wild Alexander Zverev
SHARE