La Grand-mère d'Emma Raducanu voulait qu'elle arrête le tennis à Wimbledon.



by   |  LECTURES 2527

La Grand-mère d'Emma Raducanu voulait qu'elle arrête le tennis à Wimbledon.

L'avenir brillant d'Emma Raducanu était à deux doigts d'être compromis après que sa grand-mère a révélé qu'elle avait demandé aux parents de la gagnante du Grand Chelem si elle ne devait pas arrêter le tennis, selon une interview exclusive de Niculina Raducanu, 88 ans, au Daily Mail.

Comme elle s'était inquiétée pour la santé de sa petite fille, qui a accusé des problèmes respiratoires lors de l'un des matchs disputés à Wimbledon (contre Ajla Tomljanovic), l'acte de Niculina est typique d'une grand-mère attentionnée.

"J'ai demandé à ses parents si elle ne devait pas arrêter le tennis, car que se passerait-il s'il arrivait quelque chose à Emma ? Sa santé est plus importante (que la richesse ou la célébrité).

Le court sur lequel elle a joué ce jour-là était couvert d'un toit parce qu'il pleuvait, et elle avait l'impression de ne pas pouvoir respirer", a déclaré la grand-mère d'Emma après avoir été retrouvée par le Daily Mail à Bucarest, la capitale de la Roumanie.

La grand-mère de Raducanu n'a pas vu la finale de l'US Open.

La grand-mère roumaine d'Emma n'a même pas pu regarder ce qui était le moment le plus important de la carrière de sa petite fille jusqu'à présent, la victoire du Grand Chelem de l'US Open.

"Le soir où elle a gagné l'US Open, je n'ai pas pu regarder parce que mon cœur ne pouvait pas le supporter. Je me suis dit : 'Ce match va être très difficile', alors j'ai décidé de ne pas le regarder.

Je n'ai appris la nouvelle que le lendemain, et j'étais ravie qu'elle soit forte et en bonne santé, et que son esprit soit également sain - surtout après ce qui s'est passé la dernière fois [à Wimbledon]", a déclaré Niculina Raducanu.

La sensibilité de Niculina ne l'a toutefois pas empêchée d'être heureuse pour Emma et son père (le fils de Niculina). "Quand j'ai parlé à mon fils, j'étais heureuse pour lui.

Il aurait été tellement déçu si elle avait perdu après tout le travail et les ressources qu'ils avaient mis en œuvre. Bien sûr, je suis très fier d'elle. Mais je n'ai jamais dit à personne que je suis la grand-mère d'une championne du Grand Chelem.

Je suis une femme très modeste, et je ne veux pas que les gens pensent que je me vante. Quand Emma s'y met, elle y arrive." "Elle a toujours été une battante. Je lui ai toujours appris à être gentille, polie et agréable avec les gens.

Je lui ai dit de ne faire de mal à personne, et de parler gentiment à tout le monde. Je pense que c'est ce qu'elle a reçu de moi", a déclaré la grand-mère d'Emma Raducanu.