Daniil Medvedev célèbre sa victoire à l'US Open : "Les Russes savent faire la fête"



by   |  LECTURES 918

Daniil Medvedev célèbre sa victoire à l'US Open : "Les Russes savent faire la fête"

Le numéro 2 mondial Daniil Medvedev a souligné que le fait d’avoir remporté son premier titre en Grand Chelem était "spécial et signifiait beaucoup" pour lui. Medvedev, 25 ans, a battu Novak Djokovic, tête de série No.

1, sur un score de 6-4, 6-4, 6-4 lors de la finale de l'US Open. "Tout ce qui arrive pour la première fois est spécial. Quand j'ai gagné mon premier tournoi junior, cela signifiait beaucoup pour moi.

Quand j'ai gagné mon premier titre en futures, j'étais heureux. Je pense que lorsque vous répétez quelque chose (quand ce n’est plus la première fois), il y a des émotions un peu différentes à moins que vous ne fassiez l'histoire", a déclaré Medvedev.

" Si je dis cela, c'est parce que maintenant, en remportant le Masters, je suis super heureux, une solide réussite. Peu de joueurs ont remporté un Masters dans leur carrière. Mais la seule chose à laquelle je pensais après avoir remporté un autre Masters, c'est que j’avais besoin de plus, que je voulais essayer d'en faire plus.

Vous ne savez jamais si vous allez y parvenir au cours de votre carrière. Encore une fois, je disais toujours : si je ne le fais pas, je veux juste savoir que j'ai fait de mon mieux pour le faire", a expliqué Daniil Medvedev, en commentant son titre du Grand Chelem.

Medvedev fêtera comme il se doit le titre de l'US Open 2021

"Maintenant, c'est un peu – je ne sais pas si… (propos indiscernables) est un bon mot – mais beaucoup de bonheur. C'est mon premier Grand Chelem.

Je ne sais pas comment je vais me sentir si j’en gagne un deuxième ou un troisième. C'est mon premier, donc je suis vraiment content. Cela signifie beaucoup pour moi. Encore une fois, après le Masters, par exemple en gagnant au Canada, je savais que j'avais Cincinnati à côté pour essayer de bien me préparer pour l'US Open, donc je ne pouvais même pas célébrer ce titre-là d'une certaine manière.

Je devais monter dans l'avion et me préparer pour mon premier tour", a dit le champion russe. "Ici, je sais que je n'ai rien à faire dans un avenir proche, donc je sais comment célébrer (ce titre).

Les Russes savent comment célébrer (sourire). J'espère que je ne serai pas dans les nouvelles (pour cette célébration). Si j'y arrive, ce sera dans le bon sens. Mais je vais certainement fêter durant les prochains jours (sourire)", a-t-il poursuivi.