Medvedev explique ce qu'il a appris de sa défaite en finale d'OA contre Djokovic



by   |  LECTURES 1299

Medvedev explique ce qu'il a appris de sa défaite en finale d'OA contre Djokovic

Le numéro 2 mondial Daniil Medvedev a admis qu'il a fait une belle course à l'US Open. Daniil Medvedev, qui vise à remporter son premier titre du Grand Chelem, n'a perdu qu'un seul set en route vers la finale.

Le seul joueur à avoir réussi à prendre un set à Medvedev a été le qualifié Botic Van de Zandschulp, qui a poussé le Russe vers un match de quart de finale en cinq sets.

"Oui, d'une certaine manière, c'était vraiment fluide. Vous savez comment sont les tournois du Grand Chelem : même si vous arrivez en finale sans perdre un set, tous les matchs seront difficiles à leur manière", a relevé Medvedev.

"Il y a eu des moments difficiles. Il y a eu des batailles serrées. Contre Botic, j'ai gagné 7-5 dans le quatrièm eset, ce qui n'est pas une grande marge. Ce n'est jamais facile, mais je suis heureux d'avoir réussi à économiser beaucoup de capacités physiques, de puissance physique et de puissance mentale.

Bien sûr, je veux dire, je ne pense pas que quiconque soit capable de gagner un chelem après avoir joué, disons, les trois premiers tours et cinq sets. Je doute que cela soit jamais arrivé. C'est donc important (de finir un match le plus tôt possible)", a expliqué le joueur russe, actuel No.

2 mondial.

Medvedev entre dans la 3e finale du Grand Chelem avec plus d'expérience

Plus tôt cette année, Medvedev a subi une défaite de 7-5, 6-2, 6-2 contre Novak Djokovic lors de la finale de l'Open d'Australie.

On a demandé à Medvedev ce qu'il avait appris de cette défaite en finale de l'Open d'Australie 2021. "Certainement tactiquement, parce qu'il jouait différemment des matchs qu'il a joués avant de jouer contre moi, et je n'étais pas prêt pour ça.

Alors maintenant, je le suis", a expliqué Medvedev. "Je pense, oui, si c’est lui (mon adversaire en finale), ce que je vais préparer en termes de tactique va être plus intéressant.

Je pense que la chose que je comprends, c’est que je fais toujours de mon mieux, mais j'ai l'impression que je n’avais pas laissé mon cœur sur le court de Melbourne. Même si bien sûr je le voulais, il y avait quelque chose qui n'allait pas dans ce match.

C'est ce que je vais essayer de faire sur Arthur Ashe avec, espérons-le, 100% de fans. Peu importe le score, je vais juste faire monter la pression, si je peux dire ça comme ça, et essayer de faire de mon mieux, faire même plus que ce que j'ai fait à Melbourne."