US OPEN - Del Potro : "Tout peut arriver maintenant"


by   |  LECTURES 834
US OPEN - Del Potro : "Tout peut arriver maintenant"

Juan Martin del Potro était à deux doigts de l’élimination en huitièmes de finale à l’Us Open, mené deux sets à zéro par l’Autrichien Dominic Thiem et affaibli par la fièvre.

Il a réussi finalement à retourner le match en sa faveur, tout en étant conscient que cet énorme effort physique aurait pu lui coûter très cher face à Roger Federer, tête de série n.3, en quarts de finale.

Et pourtant… “Delpo” a offert l’énième performance miraculeuse, en sortant le favori suisse et se projetant vers une autre "mission impossible" vendredi contre Rafael Nadal.

Je me suis bien remis après [le match contre Thiem]”, a déclaré l’Argentin en conférence de presse, “J’ai fait tout ce que le médecin m’avait conseillé, j’ai suivi tous les traitements et j’ai joué l’esprit libre, comme si je n’avais rien à perdre.

J’ai joué un match intelligent dès le début”. Le revers de Juan Martin avait l’air plus solide que d'habitude : “J’ai fait des progrès”, a-t-il expliqué, “Aujourd’hui (hier, ndlr) lors des moments-clé j’ai frappé les meilleurs revers de mon tournoi, notamment au moment de la balle de set dans la deuxième manche et pour faire le break dans la quatrième.

Ce sont de bons signaux en vue de l’avenir”. Enfin, le champion à Flushing Meadows en 2009 peut se concentrer sur sa demi-finale face au numéro 1 mondial : “Du point de vue physique, mes conditions ne sont pas parfaites”, a-t-il avoué, “Mais quand tu joues une demi-finale en Grand Chelem tout peut arriver.

Ici, c’est mon tournoi préféré est je peux atteindre mon meilleur niveau contre Rafa. C’est le numéro 1 maintenant et il est en confiance. Du moment qu’il est gaucher, il peut attaquer plus facilement mon revers.

Je n’ai pas encore de stratégie, certainement je chercherai à frapper des gagnants avec mon coup droit et surtout à ne pas trop courir, mes jambes sont fatiguées… (sourire, ndlr)”.