Medvedev sur le Masters de Toronto: 'Le tirage difficile même sans Rafael Nadal'



by SHYREM

Medvedev sur le Masters de Toronto: 'Le tirage difficile même sans Rafael Nadal'

La tête de série No. 1 à la Coupe Rogers qui se déroule actuellement à Toronto, Daniil Medvedev, a admis que la pause due à la pluie l'avait aidé lors de son affrontement du deuxième tour au Masters 1000 de Toronto.

Il jouait alors contre Alexander Bublik. Medvedev, qui a reçu une wildcard au premier tour de la compétition, a survécu à une frayeur dès son premier match à Toronto, car il a dû se relever d'un set pour battre Bublik et gagner par 4-6, 6-3, 6-4.

"La pause causée par la pluie a beaucoup aidé", a déclaré Medvedev dans son interview sur le court, selon le site web de l'ATP. "Je ne sais pas si les conditions ont changé avec l'humidité, mais je ne jouais pas bien avant la pluie.

J’ai eu mes opportunités. Il me manquait des retours au deuxième service, je ratais des balles. Je savais que je devais mieux jouer si je voulais gagner. De retour sur le court, dès le premier jeu, je me sentais beaucoup mieux.

Après ça, je ne me sentais que de mieux en mieux pendant le match, il n'a pas eu une seule balle de break [après la pluie]. J'ai complètement renversé le match en ma faveur. C'est un tirage difficile, même sans Rafael Nadal.

Cela ouvre davantage le tirage à coup sûr", a admis Medvedev.

Medvedev a fait une remontée pour gagner

Medvedev a obtenu son premier break de la rencontre au sixième jeu du deuxième set, puis il a servi pour aller au décideur lors du neuvième jeu.

Après avoir remporté le second set, Medvedev a breaké Bublik dès le jeu d'ouverture du troisième set et a conservé son service jusqu'au bout pour terminer victoreux. Medvedev a joué ensuite contre James Duckworth qu’il a battu en deux sets.

Ce vendredi soir, son adversaire de quart de finale est le Polonais Hubert Hurckacz. "Je suis la tête de série, donc tout sauf la finale ne sera pas un bon résultat", avait déclaré Medvedev lors de sa conférence de presse d'avant-tournoi.

"Je veux jouer un bon tennis. Je sais que quand je joue un bon tennis sur des courts en dur, je suis difficile à battre. J'ai hâte de gagner. Je sais que je suis capable de battre beaucoup de gars avec la manière, et je sais que je peux gagner de gros tournois.

En même temps, tout le monde joue bien, tout le monde peut battre tout le monde. C'est donc imprévisible", a ajouté le très perspicace joueur de tennis russe.

Rafael Nadal Daniil Medvedev