Kyrgios: "Mes problèmes mentaux étaient 20 fois plus sérieux que ceux de Naomi Osaka"



by   |  LECTURES 1216

Kyrgios: "Mes problèmes mentaux étaient 20 fois plus sérieux que ceux de Naomi Osaka"

L'ancien numéro 13 mondial Nick Kyrgios ne pense pas qu'il soit un élément mauvais pour le tennis, puisque les réseaux sociaux publient régulièrement des choses à son sujet.

Kyrgios, désormais classé au 77e rang mondial, est l'un des joueurs les plus attractifs du Tour depuis qu'il est devenu professionnel. Mais d'un autre côté, Kyrgios a également été l'un des joueurs les plus critiqués du Tour au cours des trois dernières années.

"Je n'ai joué que cinq tournois en deux ans, mais si vous regardez sur les réseaux sociaux, il y a des comptes qui publient des choses sur moi toutes les deux semaines. Si je suis si mauvais en sport, pourquoi suis-je autant promu ? Au fond de moi, je sais que je suis doué pour le sport, et des personnalités comme celles-là (comme lui) sont nécessaires.

Même si au début de ma carrière, j'ai reçu beaucoup de haine, de racisme et d'autres absurdités de la part de certains fans de tennis, cela m'a rendu plus fort mentalement", a déclaré Kyrgios, selon Punto de Break.

Kyrgios compare sa situation à celle de Naomi Osaka

Osaka a refusé de faire des conférences de presse à Roland-Garros 2021 en raison de son bien-être mental. Après sa victoire au premier tour, Osaka s'est retirée du reste de Roland-Garros et a également sauté toute la saison jouée sur l’herbe "Il m'est arrivé quelque chose de similaire à Naomi Osaka.

Maintenant, c’est quelque chose à la mode de parler de santé mentale, mais à mon avis mon problème était 20 fois plus sérieux. Ils (le autres) ont généralement bonne presse, ils ne reçoivent pas de messages haineux ou d'amendes historiques (pour des comportements répréhensibles sur le court).

Ce sport était sur le point de m'emmener du côté obscur, ce qui s'est même produit pendant un moment, mentalement c'était très dur à seulement 18 ans. J'étais l'un des joueurs les plus connus d'Australie et l'un des plus critiqués par les médias.

Maintenant, j'ai 26 ans, je suis assez vieux pour savoir que tout est merdique, le tennis a eu du mal à embrasser une personnalité comme la mienne", a ajouté Kyrgios.