Maria Sakkari : "Je pensais avoir une limite mais je l'ai dépassée !"



by   |  LECTURES 2018

Maria Sakkari : "Je pensais avoir une limite mais je l'ai dépassée !"

Maria Sakkari a atteint la demi-finale de Roland Garros de 2021, battant la championne en titre Iga Swiatek au terme d'un match joué de manière incroyable par la joueuse de tennis Grecque. Lors de la conférence de presse, Sakkari a déclaré : "Les Grands Chelems ? J'ai souvent pensé que c'était peut-être ma limite et que je ne pouvais pas monter plus haut dans le classement, ni mieux jouer dans les tournois.

Mais cette année, j'ai fait mes preuves. Je peux jouer vraiment bien et battre beaucoup de bonnes joueuses. J'ai probablement aussi les bonnes personnes autour de moi qui me disent que je peux le faire et elles m'ont donné beaucoup de confiance pour atteindre cet objectif.

Je ne veux pas être trop excité parce que je n'ai pas de jour de congé demain. Je dois encore jouer, rester concentrée, mais c'est définitivement un grand accomplissement. Je profite de mon tennis et de moi-même.

Les gens autour de moi n'arrêtaient pas de dire que cette heure viendrait et ils avaient raison. J'étais l'impatiente de demander quand. Il est enfin arrivé cette semaine, donc j'en suis contente.

Maria Sakkari: "Je pensais avoir dépassé mes limites"

"Les secrets de mon tennis ? Je ne dirai rien ! Je ne vais pas dire ce que je faisais. Je ne répondrai pas. Chaque joueur a une façon de jouer, une façon de jouer.

Je lui donne d'exécuter le plan de match. J'ai l'impression d'avoir un coup droit lourd, qui fonctionne bien sur terre battue, donc je dois en profiter. Ensuite, j'ai très bien servi aujourd'hui.

C'est tout ce que je peux dire. Le dernier défi de Barbora Krejcikova ? A vrai dire, je n'ai pas bien joué à Dubaï. C’était l'une des meilleures semaines pour elle, nous devons lui en donner le crédit.

Vous avez très, très bien joué cette semaine-là. Mais les conditions étaient différentes, un terrain rapide, des balles rapides et j'ai fait beaucoup de fautes directes. Je pense évidemment que ce sera très difficile, mais je suis convaincu que mes entraîneurs me donneront le bon plan de match.

Jusqu'à présent, j'ai très bien fait tout ce qu'on leur a dit de faire. Je me fais confiance et fais confiance à leurs stratégies. Je pense que cela fonctionnera bien. Je pense que nous tous, les quatre demi-finalistes, avons très bien joué cette année.

C'est un peu étrange comment fonctionnent encore les classements, le fait que les points de certains tournois soient conservés. Vous ne pouvez pas voir quel est le vrai classement. Donc je pense que c'est la raison pour laquelle c'est une surprise pour tout le monde.

Mais Pavlyuchenkova a très bien joué à Madrid. Barbora a joué la finale à Dubaï. Vous avez gagné Strasbourg la semaine dernière, n'est-ce pas ? Je veux dire, ça arrive.

Cela arrive plus aux filles qu'aux hommes, mais nous sommes quatre très bonnes joueuses, des joueuses qui peuvent remporter le titre, c'est sûr."