Le chef de l'ATP, Andrea Gaudenzi, veut un Masters 1000 sur gazon car il n'y en a pas



by   |  LECTURES 980

Le chef de l'ATP, Andrea Gaudenzi, veut un Masters 1000 sur gazon car il n'y en a pas

Le président de l’ATP, l’italien Andrea Gaudenzi, a été numéro 18 mondial en février 1995. Au cours de sa carrière, il a remporté trois titres sur le circuit ATP : Casablanca, Sankt Poelten et Bastad, mais il a également atteint la finale dans six autres événements ATP et a joué en huitième de finale à Roland Garros 1998, avant d’être battu par Goran Ivanisevic au quatrième set.

Retraité en 2003, Gaudenzi occupe le poste de président de l'Association Tennis Professionals depuis le 1er janvier 2020. Lors d'un long et exhaustif entretien accordé au Times, l'Italien a évoqué les nombreuses difficultés rencontrées par le circuit pendant la pandémie, et la possibilité sans précédent dans l'histoire de notre sport d’organiser un événement Masters 1000 sur gazon.

Gaudenzi : "J'ai fait ma proposition"

Il a déclaré : "Personnellement, j'aimerais bien avoir un tournoi Masters 1000 sur l’herbe la semaine de Queen's et Halle, c'est quelque chose que j'ai déjà présenté aux parties intéressées et au reste de la direction de l'ATP.

J'aime la perspective d'un solide Masters 1000 menant à Wimbledon. Nous avons un Grand Chelem sur gazon mais pas un Masters 1000, c'est donc un sujet qui doit être discuté. Ce pourrait être une bonne occasion de ramener un grand événement au Royaume-Uni.

Les Championnats du Queen's Club, disputés au Queen's Club de Londres sur gazon, font partie de l'ATP Tour 500. Par le passé, l'Open de France se jouait la semaine suivante, mais depuis 2015, il se joue au milieu de la semaine qui sépare désormais Roland Garros de Wimbledon.

L’événement du Queen’s est aussi un tournoi de préparation pour le Chelem londonien. Le Noventi Open, connu de 1993 à 2018 sous le nom de Gerry Weber Open, est un tournoi de tennis qui a lieu chaque année à Halle depuis 1991, mais qui est un tournoi professionnel depuis 1993.

Il s'agit d'un tournoi alternatif à celui de Queen's à Londres, en préparation de Wimbledon. Cette année, la saison sur l’herbe devrait inclure les épreuves ATP 250 à Stuttgart, Majorque, Eastbourne et Newport ; les ATP 500 du Queen's et de Halle ainsi que, bien sûr, le Grand Chelem de Wimbledon.

On ne sait pas si la proposition de Gaudenzi verra le jour, mais il faut admettre que l'herbe est en fait la seule surface du Tour qui n'a jamais eu l'occasion de mettre en scène un Masters 1000, contrairement à la terre battue (Monte Carlo, Madrid, Rome ) et au béton (Indian Wells, Miami, Montréal / Toronto, Cincinnati, Shanghai, Paris).

Dans quelques jours débutera le Mutua Madrid Open, duquel le Serbe Novak Djokovic, champion en titre, s’est retiré après avoir été vainqueur il y a deux ans face au jeune Stefanos Tsitsipas, battu en deux sets.