Benoit Paire: "Jouer dans un tel cimetière n'est plus possible"



by   |  LECTURES 1500

Benoit Paire: "Jouer dans un tel cimetière n'est plus possible"

Le joueur de tennis Français Benoit Paire a admis qu'il "se foutait" du tennis et qu'il n'avait plus "l'étincelle" Dimanche, Paire a disputé son match de premier tour aux Masters de Monte Carlo et a subi une défaite serrée alors que l'Australien Jordan Thompson a remporté une victoire étroite avec un score de 6-4 6-7 (3) 7-6 (5).

Après le match, Paire a de nouveau déclaré que jouer à huis clos et avec toutes les règles du COVID-19 n'était pas quelque chose qu'il aimait. "Franchement, je m'en fous de ce jeu.

Jouer dans un tel cimetière n'est plus possible. Tous les joueurs le pensent, je suis peut-être le seul à le dire. Le tennis ne m'apporte aucun avantage. Il n’y a plus rien de bon. Je n'ai plus l'étincelle, " a déclaré Paire, par Rémi Bourrieres.

Ressenti de Benoit Paire :

Paire s'est ouvert après avoir perdu contre Holger Rune à Santiago "Tout d'abord, félicitations à Holger que j'apprécie beaucoup, je lui souhaite bonne chance pour sa carrière '', a déclaré Paire dans un post Instagram.

''Deuxièmement, je voudrais dire un grand merci à mes proches qui m'ont envoyé des messages de soutien qui me font vraiment du bien "Troisièmement, je parlerai du circuit ATP qui est devenu triste, ennuyeux et ridicule.

Je sais que vous allez dire que je ne sais pas à quel point j’ai de la chance, bla-bla-bla, mais jouer dans des stades fermés sans aucune atmosphère N'est-ce pas pour ça que je joue au tennis, je dois rester à l'hôtel ou au club de tennis et être interdit de sortir sous peine d'exclusion et d'une amende, ou est le plaisir de voyager.

Est-ce que cela est devenu un travail insipide. Alors oui j'ai besoin de temps pour m'adapter à ce pseudo circuit ATP mais je vais faire les efforts pour essayer de retrouver le plaisir de jouer au tennis. Je ne parle pas de résultats je vais aller jouer à Acapulco et Miami après y avoir beaucoup pensé, et mon objectif sera juste d’avoir le sourire sur le terrain et de prendre plaisir à taper la balle, que je gagne, oui que je perds, je m'en fiche. "