Serena Williams : ça ne peut pas être la fin



by   |  LECTURES 7346

Serena Williams : ça ne peut pas être la fin

"La retraite? Je ne sais pas, les gens ici en Australie sont fantastiques, c'était bien de les avoir dans les parages. Si jamais j'arrête le tennis, je n'en parlerai à personne. Je ne sais pas, j'ai terminé."

Des larmes : salées, pas sucrées, pour la énième fois après le dernier triomphe en Grand Chelem, ici même à Melbourne et en 2017, tandis que Serena Williams était déjà enceinte de quelques semaines.

Puis, elle a joué quatre finales du Grand Chelem et a récolté autant de déceptions, sans compter ce record de Chelem qui ne veut tout simplement pas arriver. C’est un rêve qui s’est vite transformé en cauchemar.

La défaite en demi-finale de l'Open d'Australie 2021 contre Naomi Osaka en a sans doute été l'apogée. En conférence de presse, Serena est partie au bout de quelques minutes, en larmes, laissant échapper un : j'ai terminé, trop, beaucoup trop de choses.

Serena est-elle à deux pas de faire ses adieux? La retraite plane comme une ombre au-dessus d’elle. Tout comme cela pèse sur Roger Federer. Beaucoup pensent que le dernier chant du cygne est proche et que l’Open d’Australie 2021 pourrait être le dernier tournoi de la championne américaine.

Mais peut-être, au moins jusqu'à l'US Open 2021, où Williams devrait reprendre sa tentative.

Serena Williams: ça ne peut pas encore être la fin

Serena a eu au moins deux autres chances de remporter le 24e Majeur tant rêvé, et de partager enfin ou surpasser ce record que détent seule Margaret Smith.

Peut-être voudra-t-elle terminer en beauté devant sa foule à l'US Open. Il est également peu probable qu'elle jouera en 2022, mais qui sait… Maintenant Serena parle avec la voix de la déception, et cette défaite contre Osaka, en tout cas, aura des répercussions.

"Je souhaite que Serena joue pour toujours", a déclaré Naomi Osaka à propos de sa rivale. La Japonaise semble être la seule véritable héritière de Williams, la seule capable de prendre son rôle, d'être aussi dominante que Serena l’a était durant plusieurs années.

Sur ses comptes de réseaux sociaux, Serena a écrit un message à ses fans australiens. Cela ressemblait à un adieu, et c'était égalementi écrit avec une tête froide, mais qui sait à quel point.

Serena aura sans doute le temps d'y réfléchir. "Ce n'était pas une belle journée, mais c'était un honneur de jouer devant vous tous. J'aurais aimé faire mieux face à votre soutien et à vos applaudissements.

Je vous en serai éternellement reconnaissante, je vous aime !" Les gros titres d'une carrière incroyable ne peuvent pas être une conférence de presse interrompue avec des larmes et une fugue.

Serena mérite une fin différente et meilleure, qu'elle soit glorieuse ou non. La retraite semble toujours plus inexorablement proche, mais pourquoi ne pas reporter ce rendez-vous de quelques mois de plus?