Naomi Osaka en 2021: encore une saison au top ?



by   |  LECTURES 2786

Naomi Osaka en 2021: encore une saison au top ?

La saison 2020 de Naomi Osaka a été excellente mais en 2021, la Japonaise peut aspirer à devenir la reine incontestée du tennis féminin même s’il faudra de la patience et de la persévérance pour y parvenir.

Elle pourrait être une nouvelle Serena Williams, qui peut aspirer à assumer le rôle que jouait Serena durant ces dernières années. La Japonaise a tout pour s'imposer face à ses rivales : force physique et technique, persévérance mentale et tactique.

Que lui manque-t-il encore pour une domination constante? La continuité, qui souvent, au cours des saisons passées, entre un succès et un autre, l'a en quelque sorte limitée. Mais aujourd'hui, comparé au passé, Osaka semble être une joueuse de tennis plus mature et complète, carrément prête à dominer.

Naomi a de la passion, une forte personnalité et de grandes compétences : en 2021, si le processus de maturation se poursuit, que pourraient bien faire ses rivales pour l'arrêter? A quels tournois de Grand Chelem peut-elle gagner ? Essentiellement sur des surfaces rapides comme à l'Open d'Australie et à l'US Open.

Sur le gazon, il faut davantage d’expérience, mais qui sait. À propos de la saison 2020, Naomi a été battue par Cori Gauff, 15 ans, à l'Open d'Australie, celle-ci ayant réussi à s'imposer sur la Japonaise avec un score de 6-3, 6-4.

Par la suite, de nombreux tournois ont été annulés ou reportés en raison de la crise qui a démarré dans le monde à partir de mars : le tournoi de Wimbledon a été annulé pour la première fois depuis 1945 et les Jeux olympiques de Tokyo ont été reportés à 2021.

Quant au classement, la WTA a décidé de geler les points de tous les joueurs de tennis le 9 mars 2020.

Naomi Osaka en 2021 : une saison à nouveau au sommet?

Le premier tournoi auquel Osaka a participé à la reprise du tennis est le Western & Southern Open 2020, où elle s’est quelque peu imposée : elle a atteint la finale dans laquelle elle aurait dû affronter Viktoria Azaranka, mais elle a dû ensuite se retirer en raison d'une blessure.

Plus tard, elle a participé à l'US Open 2020, où elle a éliminé dans l'ordre, Misaki Doi, Camila Giorgi, Marta Kostjuk, Anett Kontaveit, Shelby Rogers et Jennifer Brady en demi-finale.

En finale, elle devait affronter à nouveau Viktoria Azaranka, contre qui elle a gagné par 1-6, 6-3, 6-3, remportant son deuxième US Open et son troisième Chelem en carrière sur autant de finales disputées.

C'était aussi le dernier tournoi de la saison pour la star japonaise. Naomi en 2020 était également l'une des grandes partisanes du mouvement Black Lives Matter. Mais récemment, on a demandé à l'ancienne numéro un mondiale sur Instagram si elle perçoit comme étant un problème le fait de posséder en un sens deux nationalités, étant née au Japon mais élevé aux États-Unis.

"Je ne sais certainement pas, mais certains en ont (un problème avec ça). Presque chaque semaine, un nouvel article est publié sur ces personnes qui ne peuvent pas m'étiqueter en raison de mon appartenance ethnique et de ma nationalité."