Le jour ou Andy Roddick a battu Pete Sampras à plate couture!



by   |  LECTURES 972

Le jour ou Andy Roddick a battu Pete Sampras à plate couture!

Durant les années 2000, Andre Agassi et Pete Sampras étaient les stars du tennis masculin américain, bien qu'ils aient certainement eu besoin de sang neuf pour conserver leur victoire d’affilées durant les années 90.

Ceci étant dit, cela ne s'est jamais réellement produit, mais il y avait un nom qui pouvait rivaliser eux durant la décennie suivante, le numéro un mondial et champion de l'US Open de 2003, Andy Roddick.

En 1999, à 17 ans, Roddick a remporté l'Eddie Herr et l'Orange Bowl et était prêt à remporter d'autres succès juniors au cours de sa dernière année, en conquérant l'Open d'Australie et l'US Open en 2000 pour terminer sa carrière junior avec un autre titre au Crandon Park en décembre.

Plus tôt dans la saison, Andy a fait ses débuts au Masters 1000 à Miami, s'inclinant au deuxième tour face à Andre Agassi et frôlant le top 100 un an plus tard après avoir remporté trois titres de Challenger, avec quelques grandes victoires en 2001.

Doté d'un service merveilleux et de coups au réguliers, Andy a remporté des victoires faciles contre Harel Levy et l’ex numéro un mondial, Marcelo Rios, pour enfin se retrouver face au champion en titre, Pete Sampras, durant le troisième tour.

Le légendaire Sampras s’est rendu à Miami après avoir perdu la finale d'Indian Wells face à Andre Agassi, en quête de son premier titre depuis Wimbledon de l'année précédente.

Une quête qui a échoué à Miami aussi, puisqu'il s'est incliné 7-6, 6-3 en une heure et 18 minutes, face à un adolescent (Roddick) ayant complètement surpassé son adversaire dans tous les éléments du match, hormis le service.

Roddick était de loin le meilleur joueur de la ligne de fond, contrôlant bien ses coups et maintenant la pression sur Pete avec une excellente performance au retour qui lui a permis de faire deux breaks de service.

Sampras a gagné la moitié des points sur son service, mais cela n'a pas suffi pour renverser Andy qui a fait à peu près tout ce qu'il fallait faire, à l’exception d’un break qu’il a subi durant le premier set.

Sampras avait du mal à gagner sur son service durant le premier set, mais la donne a changé durant le deuxième set, mais il était déjà trop tard, car Andy avait un set et un break d'avance.

Roddick a servi avec une réussite de 72% et a obtenu 26 services gagnants, ne perdant que 13 points sur son service et a donné à Sampras une chance de break. D'autre part, Pete avait 27 services non retournés mais n'avait rien fait pour maintenir un bon service et défendre son jeu plus efficacement, frappant 12 points gagnants (dont seulement deux de son coup droit) tandis qu'Andy en comptait 19, dont six avec son revers qui a fonctionné comme un charme ce jour-là, surtout au retour.

Sampras a commis 16 erreurs directes, tandis que Roddick n'en a commis que huit, contrôlant la cadence de ses coups pour éviter les erreurs faciles et maintenir la pression sur son adversaire de l'autre côté du filet.

L'Américain le plus âgé a également fait plus d'erreurs forcées (10-5) et a également commis cinq doubles fautes, contre quatre pour Andy. Au total, Roddick a eu 45 points gagnants et seulement 17 erreurs alors que Sampras a eu un ratio de 39-31, ce qui est un bon ratio mais qui n’est pas suffisant pour remporter le set.

Comme on pouvait s'y attendre avec leurs deux bons services, ce fut un match rapide et fluide avec 40% de tous les points qui se sont terminés par un service gagnant et près de 85% qui ont abouti et dont la plus courte portée était de quatre coups.Seuls trois échanges ont duré plus de huit coups et seulement 17 ont duré entre cinq et huit coups dans la zone médiane.

La différence entre les deux adversaires était infime à ce moment-là (11-9 pour Roddick) , Andy s'était distancé positivement de Pete durant ces échanges les plus courts, gagnant jusquà 3 coups, et remportant le match, 65-47.

Sampras a débuté le match avec trois services gagnants et Roddick en a riposté avec trois des siens dans le deuxième jeu, ce qui l’a mis en confiance au début de la rencontre. Andy a obtenu un Break durant le troisième jeu après un retour gagnant et trois erreurs de Pete qui s'est mis dans une position difficile après quelques minutes seulement, compte tenu de la qualité du service de Roddick.

L'Américain le plus âgé s'est fait voler le point de départ du quatrième jeu, mais il a réussi à tenir bon et à revenir au score malgré deux points de jeu pour Roddick, en frappant un revers gagnant pour une occasion de Break et en la convertissant après une faible volée de Roddick pour égaliser le score à 2-2.

Pete a eu du mal à trouver du succès sur son premier service, mais il a réussi quatre fois lors du cinquième jeu et a pris une avance de 30-0 au retour dans le jeu suivant après deux doubles fautes d'Andy.

Néanmoins, Roddick a gagné les quatre points suivants pour combler le déficit et garder son service intact. Le jeune homme a tenu le coup au huitième jeu avec un 4-4 et a manqué un revers facile qui aurait pu lui donner un point de break au neuvième jeu, avant que Sampras ne prenne une avance de 5-4 sur son 15e point gagnant de service depuis le début du match.

Au dixième jeu, Roddick a exécuté trois points gagnants pour rester dans la course. Pete a ouvert le score par une double faute et a manqué un smash au quatrième point pour se retrouver 4-0 à terre, permettant à Andy de remporter le tie-break, 7-1 après une erreur de coup droit.

Grâce à ce tie-break, Andy a gagné huit points de plus que son grand rival, contrôlant ses coups plus efficacement et délivrant ses meilleurs mouvements au moment le plus important. Pete avait une avance de 18 à 15 sur les services, mais Roddick était à 12 à 8 sur les points directs frappant bien des deux ailes pour gagner ses jeux.

Sampras a commis huit erreurs non forcées, contre cinq pour Roddick , ce qui a fait toute la différence. Porté par cet élan, le jeune homme a tenu bon avec quatre points au début du deuxième set , surpassant pete sur le score de 2-0.

Sampras n'a eu que deux services gagnants qui n'ont pas suffi après une performance instable depuis la ligne de fond, permettant à Roddick de le breaker avec deux points gagnant dont un directement du retour, dépassant Pete qui avait manqué une volée au filet.

Andy a confirmé le break avec trois services gagnants au troisième jeu et Sampras a réussi a réduire le déficit avec quatre services non retournés quelques minutes plus tard, réduisant le score à 3-1 et essayant de provoquer une situation de Break.

Roddick a pris une avance de 4-1 avec quatre points de victoire dans le cinquième jeu, pete a remporté ensuite ses deux jeux de service , laissant Andy servir pour la victoire à 5-3. Comme dans l'ensemble du set Sampras n'a rien pu faire au retour et Andy a célébré son plus grand triomphe avec atteignant les huitièmes de finale dans le meilleur style possible et remportant l'une des victoires les plus mémorables de ses premières années sur le Tour.

Andy a ensuite remporté un autre match pour gagner les quarts de finale contre Lleyton Hewitt, obtenant 125 points qui l'ont propulsé dans le top 100 pour la première fois de sa carrière.