Course au Chelem: Qui peut avoir le plus de regrets, Roger Federer ou Rafael Nadal?



by   |  LECTURES 2095

Course au Chelem: Qui peut avoir le plus de regrets, Roger Federer ou Rafael Nadal?

2020 pourrait être la saison décisive pour comprendre qui, entre Roger Federer et Rafael Nadal, remportera la course au chelem. Le Suisse détient le record de 20 chelems en simple masculin, Nadal le suit de près avec 19 Majeurs.

Comme nous l'avons déjà expliqué dans un article précédent, Nadal a le temps en sa faveur. Mais qui entre le Suisse et l'Espagnol pourrait avoir le plus de regrets à la fin de sa carrière? Je crois que Federer pourrait avoir des regrets si son record était battu par l'Espagnol.

En regardant les saisons passées, le Suisse a perdu plus de chances que son rival d'avoir maintenant plus de chelems dans sa collection. La dernière en date est la défaite en finale de Wimbledon, lorsque Federer a perdu deux balles de match sur son service, et qu’il a cédé la victoire à Novak Djokovic.

Ce succès aurait pu mettre fin aux jeux. Au lieu de cela, seulement deux mois plus tard, Nadal a triomphé à l'US Open, n'étant plus qu’à un seul chelem de son rival. Sur les pelouses du All England Club, Federer a gâché deux autres chances : en 2014, une finale perdue au cinquième set contre Novak Djokovic et en 2008, en finale épique perdue en cinq sets contre Nadal.

À ces défaites, il faut également ajouter celle de la finale de l'US Open 2009 contre Juan Martin del Potro, celle contre Raonic en demi-finale de Wimbledon 2016 et celle contre Marin Cilic en demi-finale de l'US Open 2014.

Compte tenu du style de jeu de Nadal, on peut dire que l’Espagnol a eu aussi un peu de malchance. La défaite contre Robin Soderling à Roland Garros 2009 est peut-être la plus sensationnelle. La finale perdue contre Stan Wawrinka à l'Open d'Australie 2014 a été conditionnée par un grave problème de dos.

Enfin, la défaite face à Federer à l'Open d'Australie 2017 peut être considérée comme ayant été une chance perdue. Sur la balance, peut-être, Federer pourrait avoir plus de regrets que l'Espagnol, s'il perdait le record.

Cependant, 2020 donnera peut-être la réponse définitive à ce dilemme de longue date. Il ne reste qu'une chose à dire : les deux resteront les deux meilleurs joueurs de tennis de tous les temps, peu importe qui mettra fin à sa carrière avec le record de Grand Chelem.