Le titre de Masters de Stefanos Tsitsipas est une promesse qui doit être tenue



by   |  LECTURES 387

Le titre de Masters de Stefanos Tsitsipas est une promesse qui doit être tenue

Arrive maintenant le moment le plus difficile pour Stefanos Tsitsipas : tenir la promesse faite aux fans, aux médias et aux officiels après sa victoire aux finales ATP de Londres 2019. Oui, car Tsitsipas, en remportant le titre et en devenant le deuxième joueurs de 21 ans d'affilée à triompher à Londres, a clôturé une bonne saison.

Il a renversé de sombres prédictions et a ramené le tennis à l'ancienne d'une manière poignante. Le tennis de Tsitsipas - en particulier celui admiré à Londres - nous ramène dans le passé, à l'aube de notre sport préféré, lorsque les protagonistes jouaient avec la fantaisie, les volées, les jeux au filets, les drop shots et le tennis tactiquement offensif, qui disparaît progressivement, laissant la place à un tennis évolutif et moderne, où la prouesse physique est un facteur prédominant.

Troisième titre de l'année après Marseille et Cascais en six finales disputées, Tsitsipas s'est imposé à Londres l'année ayant suivie son triomphée lors des finales ATP NextGen à Milan.

En 2019, il a connu des hauts et des bas, notamment lors de la transition vers l’herbe quand, vu son tennis, tout le monde a été déçu par ses performances. 2020 devra apporter plus de sérénité, de sensibilté, de confiance et de continuité dans les performances et les résultats.

Bien qu'il n'ait que 21 ans, Tsitsipas est déjà considéré comme étant un champion, mais il doit faire attention à ne pas imiter Alexander Zverev en 2019 : l'Allemand, après sa victoire aux finales ATP 2018, a connu une saison 2019 incohérente.

Le Grec devra améliorer de nombreux aspects de son tennis, notamment la gestion de la pression. 2020 sera peut-être l'année la plus importante de sa carrière, au cours de laquelle il bâtira une base solide et continue pour obtenir les triomphes que tout le monde attend de lui dans un avenir immédiat, et tenir ainsi la promesse faite avec la victoire aux finales ATP.