Naomi Osaka a finalement laissé les nombreux problèmes derrière elle



by   |  LECTURES 3491

Naomi Osaka a finalement laissé les nombreux problèmes derrière elle

Naomi Osaka était prête à dominer le WTA Tour après avoir remporté l'Open d'Australie. Au lieu de cela, une série de problèmes a limité ses performances de février à l'US Open, tournoi après lequel son niveau a recommencé à hausser.

Il y a eu un vide de huit mois, durant lequel la gloire et la pression ont joué un rôle fondamental dans la saison de la jeune japonaise. Pourtant, la joueuse de 22 ans a eu la force de regagner confiance et motivation, revenant à la victoire d'abord à Tokyo, puis à l'important Premier Mandatory China Open, où elle a battu la No.

1 mondiale, Ashleigh Barty, en finale. Puis, il y a eu la blessure aux finales WTA qui l'a forcée à quitter le tournoi après le premier match de la phase de groupes. Osaka collaborera probablement à partir de 2020 avec Wim Fissette, ancien entraîneur de Simona Halep, Sabine Lisicki, Angelique Kerber et Kim Clijsters.

Une collaboration qui apportera sûrement quelque chose de positif à l'équipe de Naomi. La Japonaise a une année très importante à venir, au cours de laquelle elle devra confirmer ses qualités et franchir une nouvelle étape.

Non seulement du point de vue technique et physique, mais surtout du point de vue mental : elle devra mieux gérer la popularité et la pression, sans être dévorée par l’avidité qui, en 2019, lui a fait perdre près de huit mois.

Osaka aura également à jouer aux Jeux Olympiques à Tokyo, devant son public. Elle est, avec Ashleigh Barty et Bianca Andreescu, l'une des trois jeunes joueuses de tennis déjà capables d'aspirer au rôle de reine du tennis.

Andreescu et Barty ont en ce moment une demi-longueur d'avance. Osaka devra essayer de rester à la même vitesse que ses deux rivales, car l'avenir imminent du tennis féminin leur appartient.