La saison 2019 d'Angélique Kerber 2019 ressemble à celle de 2017


by   |  LECTURES 713
La saison 2019 d'Angélique Kerber 2019 ressemble à celle de 2017

La victoire à Wimbledon en 2018 semblait être le moment le plus important de la carrière d'Angélique Kerber, après une année 2017 bien oubliée. Mais cela semblait avant tout le prélude à un retour en tant que protagoniste pour l'Allemagne.

Au lieu de cela, cette saison, Angie a recueilli peu de satisfaction et de nombreuses déceptions. La finale perdue à Indian Wells contre Bianca Andreescu reste le meilleur moment de son année 2019 [il s'agissait de sa première finale dans un Premier Mandatory].

Mais elle n'a pas réussi à défendre la demi-finale de l'Open d'Australie et la finale aux The Championnats. Entre les deux finales en Californie et à Eastbourne, où elle a perdu, elle a disputé une série de tournois au cours desquels elle a présenté des performances en tant qu’anonyme, ennuyeuses et décevantes.

Le risque réel est que sa saison 2019 puisse imiter en quelque sorte celle de 2017, la pire année de sa carrière extraordinaire. Dans le circuit WTA, les montées au paradis ou les descentes aux enfers sont rapides et peuvent durer plus ou moins longtemps.

Une semaine, tu es une championne destinée à devenir la meilleure. Au cours des mois suivants, il peut arriver que tu sombres dans une spirale de résultats négatifs et de performances décevantes.

C’est une situation typique du WTA Tour des deux dernières années. La continuité n'est pas l'arme principale de Kerber. Le rêve de réaliser le Grand Chelem ne peut, pour l’instant, demeurer qu’un simple rêve.

Les problèmes physiques et peut-être d'épanouissement ne lui ont pas permis de redevenir le mur qu'elle était en 2016 et, en partie, en 2018. Sa saison sur terre battue a été la plus décevante.

Sur les courts en dur et sur gazon, elle a joué de bons matchs, mais trop peu pour pouvoir répéter ce qu’elle avait fait de bien les saisons précédentes. À l'US Open, elle a perdu au premier tour contre Kristina Mladenovic.

Qu'est-ce que le reste de la saison apportera à l'ancienne No. 1 mondiale? Sera-t-elle capable de faire demi-tour?