Carlos Alcaraz ne doit pas mélanger objectif et obsession

Alcaraz a confié que son objectif principal était de rattraper Novak Djokovic et de chiper la place de numéro un mondial

by Khalil Semlali
SHARE
Carlos Alcaraz ne doit pas mélanger objectif et obsession
© Getty Images Sport - Emmanuel Wong / Stringer

Carlos Alcaraz est actuellement en lice à l'Open de Shangai ou il affrontera Grégoire Barrère au premier tour, un match qui devrait être une simple formalité pour le numéro deux mondial.

Lors des conférence précédant Pékin et Shangai, le jeune natif de Murcie avait confié que son objectif principal était de rattraper Novak Djokovic et de chiper cette place de numéro un mondial qui lui est chère à son coeur.

Il a déclaré " Mon objectif principal, celui auquel je pense à chaque entrainement et chaque match est celui de reprendre la place de numéro un mondial"

Alcaraz ne doit pas mélanger objectif et obsession

Même si l’Espagnol lui même avoue en toute décontraction que la place de numéro un n'est pas une obsession, puisqu’il a déclaré : " C'est un objectif, je travaille avec des objectifs mais ce n'est pas une obsession, si je n'y arrive pas, je vais profiter du reste de la saison pour apprendre de mes erreurs et grandir en tant que joueur", la ligne est très fine et Carlitos peut basculer dans une quête à double tranchant.

Courir après la place de numéro un mondial est le rêve de tout athlète dans un sport individuel, et le tennis n'échappe pas à la règle. Mais à vouloir une chose avec autant d'envie, elle peut se transformer en fardeau.

Comment un tel objectif peut nuire? Simplement par la pression que se met un athlète en tête, si on aborde chaque match avec la volonté de devenir numéro un, on pense trop aux rivaux, aux points et finalement on oublie ce qui fait la grandeur d'un joueur: Son propre jeu.

Il est donc excellent de viser haut, mais il faut surtout se concentrer sur le moment présent et les résultats suivront, surtout lorsque l'on est né sous la bonne étoile du tennis et avec un niveau exceptionnel comme celui de Carlos Alcaraz.

Carlos Alcaraz Novak Djokovic
SHARE